NOUVELLES

La Suède et la Suisse s'affronteront pour l'or; le Canada vise le bronze

24/03/2012 08:04 EDT | Actualisé 24/05/2012 05:12 EDT

LETHBRIDGE, Alta. - La Canadienne Heather Nedohin s'est inclinée 4-3 contre la Corée du Sud, samedi, et devra se contenter de jouer pour le bronze au Championnat du monde de curling féminin.

La Sud-Coréenne Ji-Sun Kim s'est ensuite inclinée 9-6 devant la Suisse lors de l'autre demi-finale et devra de nouveau affronter les Canadiennes pour le bronze dimanche.

Nedohin, qui effectuait le troisième placement de chaque manche pour Cathy King à sa dernière participation au Championnat du monde de curling féminin il y a 14 ans, devra de nouveau se contenter de lutter pour la médaille de bronze.

La Suissesse Mirjam Ott, double médaillée d'argent olympique, disputera sa première finale dans le cadre de cette compétition, dimanche, contre la Suédoise Margaretha Sigfriddson.

La Suisse n'a pas remporté la médaille d'or depuis 1983, alors que le quatuor d'Erika Mueller avait causé la surprise en triomphant à Moose Jaw, en Saskatchewan. Avant dimanche, Ott n'avait décroché qu'une médaille de bronze dans le cadre du championnat du monde de curling féminin. Elle l'avait acquise à Vernon, en C.-B., en 2008.

Le Canada a remporté l'or pour la dernière fois en 2008, sous l'égide de Jennifer Jones. Kelly Scott, en 2007, et Colleen Jones, en 2004, furent les autres Canadiennes victorieuses au cours de la dernière décennie.

Personne n'anticipait que la Corée du Sud puisse obtenir autant de succès. Le pays participait au Championnat du monde de curling féminin pour une quatrième fois seulement.

Kim avait compilé un dossier de 2-9 l'an dernier au cours du tournoi, qui avait eu lieu au Danemark. Le pays a commencé à appuyer les athlètes et vise l'excellence en vue des Jeux olympiques d'hiver de 2018, qui auront lieu à Pyongyang.

C'était la première fois que la Corée du Sud participait à un match éliminatoire au mondial. Kim a opté pour un plan de match plutôt conservateur, optant souvent pour des sorties afin de garder le pointage bas et serré.

Les Canadiennes n'ont pas connu un mauvais match, maintenant un pourcentage d'efficacité de 87 pour cent, mais leurs pierres ont roulé à l'extérieur de la maison à quelques reprises, ce qui a enlevé un peu de pression sur les Sud-Coréennes.

Quand plusieurs pierres étaient en jeu au 10e bout, la troisième Seul-Bee Lee a réussi deux belles sorties, donnant ainsi l'avantage à la Corée du Sud.

La troisième du Canada, Beth Iskiw, a raté une double montée puis son placement a frappé une pierre et est resté ouvert. Nedohin aussi a manqué de précision sur ses pierres.

Les mains de Kim tremblaient lorsqu'elle a lancé ses dernières pierres. Elle a finalement réussi une courte montée dans le cercle de quatre pieds lors de son dernier lancer et a filé avec la victoire.

PLUS:pc