NOUVELLES

Kofi Annan attendu en Russie pour des pourparlers sur la Syrie

24/03/2012 10:49 EDT | Actualisé 24/05/2012 05:12 EDT

MOSCOW - Le conseiller à la politique étrangère du président russe Dimitri Medvedev a affirmé samedi que la priorité de Moscou pour la Syrie était de persuader toutes les parties à négocier une issue pacifique à la crise.

Sergueï Prikhodko a tenu ces propos à la veille de la visite à Moscou de Kofi Annan, émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe en Syrie, qui doit avoir des pourparlers avec les autorités russes sur la situation en Syrie.

La Russie et la Chine ont mis leur veto à une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU destinée à faire pression sur le président syrien Bachar el-Assad, notamment parce qu'elle n'appelait pas l'opposition à cesser les combats. Mais Moscou a soutenu le travail effectué par Kofi Annan en tant qu'émissaire.

Le conseiller à la politique étrangère du président russe, Sergueï Prikhodko, a déclaré que la priorité de la Russie était d'obtenir un arrêt rapide des violences et de convaincre l'opposition de "s'asseoir à la table des négociations avec des représentants du gouvernement et de trouver une solution pacifique à la crise". AP

pyr/v0197

PLUS:pc