NOUVELLES

Hugo Chavez quittera pour Cuba pour une nouvelle séance de radiothérapie

24/03/2012 07:28 EDT | Actualisé 24/05/2012 05:12 EDT

CARACAS, Venezuela - Le président vénézuélien Hugo Chavez a annoncé qu'il prenait l'avion à destination de Cuba pour commencer, dimanche, des traitements de radiothérapie visant à combattre son cancer. Cela lui donnera l'occasion de se trouver sur l'archipel cubain pendant la visite officielle du souverain pontife Benoît XVI, qui arrivera sur l'île communiste lundi après une visite au Mexique.

Le leader vénézuélien était en convalescence après avoir subi une opération à La Havane, le 26 février, pour faire enlever une tumeur du même endroit de sa région pelvienne d'où avait été retirée une autre tumeur huit mois avant.

Lors d'une rencontre télévisée avec des conseillers, M. Chavez a précisé qu'il partait samedi soir en avion. L'ancien putchiste a précisé que cette décision avait été prise à la suite d'une recommandation de son équipe gouvernementale. Celle-ci l'aurait pressé d'entreprendre cette nouvelle thérapie. Hugo Chavez a décrit le tout comme un «complément» à l'opération subie le mois dernier.

Selon le président, les derniers points de suture de la précédente opération ont été retirés vendredi, et tout allait bien. M. Chavez dit également marcher beaucoup plus facilement, et être désormais prêt pour la radiothérapie, qui devrait durer de quatre à cinq semaines. M. Chavez n'a pas précisé où il se trouverait exactement à Cuba. Il n'a pas non plus fait référence à la visite du Pape.

Le président âgé de 57 ans se décrit comme un chrétien. Il s'est d'ailleurs régulièrement frotté aux leaders de l'Église catholique au Venezuela, mais a, pendant sa maladie, publiquement exprimé sa foi en Dieu et sa certitude qu'il surmontera la maladie. Le leader vénézuélien n'a pas identifié le cancer, ni son emplacement précis dans sa région pelvienne d'où la tumeur a été enlevée.

Après avoir reçu un diagnostic de cancer à Cuba l'an dernier, Hugo Chavez a subi une première chirurgie en juin qui a permis de retirer une tumeur de la taille d'une balle de baseball. Il a ensuite subi cinq séances de chimiothérapie et a indiqué que des tests avaient démontré que le cancer était disparu. Le mois dernier, toutefois, il a annoncé qu'il retournait à Cuba pour une nouvelle opération pour faire retirer une lésion devenue cancéreuse. Il a décrit cette nouvelle tumeur comme mesurant environ deux centimètres.

M. Chavez est candidat à sa réélection, en octobre, et a assuré que sa maladie ne ferait pas obstacle à son objectif politique.

Son rival, le chef de l'opposition Henrique Capriles, a critiqué la façon dont M. Chavez a géré son cancer, affirmant que le président devait révéler tous les détails de sa maladie.

M. Chavez a par ailleurs défendu sa décision de retourner à Cuba, plutôt que de subir sa radiothérapie au pays. Il a dit qu'il serait traité dans le même centre médical de La Havane où son cancer a été détecté au départ et où il a été opéré à deux reprises.

PLUS:pc