NOUVELLES

Afghanistan: le meurtre de 17 civils aurait eu lieu en deux temps

24/03/2012 05:26 EDT | Actualisé 24/05/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Des responsables américains affirment que des enquêteurs croient désormais que le soldat américain accusé d'avoir tué 17 civils afghans a perpétré le massacre en deux parties, retournant à sa base après la première attaque et en ressortant plus tard pour tuer à nouveau.

Ce scénario semble appuyer la théorie du gouvernement américain, contestée par certains Afghans, selon laquelle les meurtres sont l'oeuvre d'une personne, puisqu'ils auraient été commis sur une plus longue période de temps qu'estimé au départ lorsque le sergent-chef Robert Bales a été arrêté le 11 mars.

La théorie soulève toutefois la question à savoir comment Bales, qui a été officiellement accusé de meurtre prémédité, aurait pu commettre la tuerie sans attirer l'attention d'autres personnes de la base américaine située dans la province de Kandahar.

Les deux responsables américains se sont exprimés sous le couvert de l'anonymat puisque l'enquête se poursuit.

PLUS:pc