NOUVELLES

Affaire Trayvon Martin: les avocats présentent des versions divergentes

24/03/2012 07:05 EDT | Actualisé 24/05/2012 05:12 EDT

MIAMI - Les avocats de la famille d'un adolescent américain noir et du responsable d'une patrouille de quartier de la Floride qui a abattu ce dernier, alors qu'il n'était pas armé, offrent des points de vue différents dans le cadre de l'enquête fédérale sur le décès de Trayvon Martin.

Daryl Parks, un avocat de la famille du jeune Noir, a déclaré samedi aux membres du conseil d'administration de la National Association of Black Journalists que la famille Martin avait rencontré des responsables fédéraux et locaux pendant plus d'une heure, jeudi. Il a ajouté que la famille avait quitté la rencontre avec «un fort sentiment que la Cour était très engagée» en faveur de l'enquête sur l'affaire.

Me Parks a cependant ajouté qu'«il était clair, à partir des déclarations de la Cour, que les accusations de crime haineux poseraient problème».

Pendant ce temps, un avocat représentant George Zimmerman, âgé de 28 ans, a dit croire que la loi de la Floride sur la légitime défense s'appliquait dans ce cas. Craig Sonner a déclaré samedi que son client avait été injustement dépeint comme un raciste et qu'il avait agi en état de légitime défense.

PLUS:pc