NOUVELLES

Ski acro: Robichaud et Kingsbury sont couronnés champions canadiens en bosses

23/03/2012 06:48 EDT | Actualisé 23/05/2012 05:12 EDT

VAL ST-CÔME, Qc - Audrey Robichaud et Mikaël Kingsbury ont remporté les Championnats canadiens de ski acrobatique en bosses, vendredi, dans une épreuve marquée par des températures inhabituellement chaudes.

Malgré des efforts des organisateurs de l'événement et des bénévoles, la pluie et le mercure dans les 20 degrés cette semaine ont eu raison de la couverture de neige sur le parcours de bosses, la piste Alexandre Bilodeau.

La température s'était refroidie un peu vendredi, mais il était trop tard. Il ne restait du parcours qu'un filet blanc bordé de terre de chaque côté, et les sauts étaient entourés de contreplaqué dans un effort de les solidifier pour que les skieurs puissent s'y élancer et exécuter leurs manœuvres acrobatiques.

À l'issue des descentes de qualifications en matinée, des roches et des endroits découverts parsemaient cependant toujours le parcours et les organisateurs ont jugé qu'il n'était pas assez sécuritaire pour la ronde finale. Les résultats des qualifications ont donc été utilisés pour déterminer le résultat final.

Robichaud, qui a mérité sa première victoire en Coupe du monde plus tôt cette saison, au Japon, a été couronnée championne canadienne. Il s'agit donc pour elle d'un premier titre national en carrière aux bosses en simple, avec la marque de 26,21.

«C'est super car je n'avais encore jamais remporté cet honneur aux bosses en simple, a confié Robichaud, qui avait déjà mis la main sur la palme du championnat aux bosses en parallèle. Ça signifie beaucoup pour moi. Ça fait du bien.

«Avec toutes les roches et les petites rigoles sous le parcours, les conditions étaient très hasardeuses. J'ai peine à croire que les bénévoles ont réussi à maintenir le parcours [en bon état] jusqu'à la qualification de ce matin.»

L'Albertaine Chelsea Henitiuk et la Québécoise Alexandra Dufresne ont quant à elles mis la main sur leurs premières médailles aux Championnats canadiens, en récoltant respectivement l'argent (23,65) et le bronze (22,99).

Chez les hommes, le champion du classement de la Coupe du monde FIS 2012, Kingsbury, a décroché son troisième titre national consécutif avec 26,06 points. Il n'aurait pu espérer une meilleure fin à ce qui a été pour lui une saison de rêve, l'athlète de 19 ans ayant remporté un total de 13 médailles en Coupe du monde.

«C'est toujours génial d'être couronné champion canadien. Considérant la force de notre équipe, c'est tout un honneur, a indiqué Kingsbury. Je me souviens quand je faisais partie de l'équipe provinciale… j'admirais les gars de l'équipe nationale, et ces Championnats étaient à mes yeux l'événement ultime. Ça me rappelle toujours de bons souvenirs de me mesurer aux gars des équipes provinciales.

«Des bosses aussi molles de neige fondue sont habituellement faciles, mais aujourd'hui (vendredi), elles étaient vraiment trop molles. Il fallait skier sur le dessus des bosses, sinon on risquait de carrément piquer du nez parce qu'elles étaient grosses et que la neige était très lourde. Je pense qu'ils ont fait un travail incroyable pour arriver à garder le parcours en état jusqu'aux qualifications, mais la décision d'annuler la finale était la bonne. Les athlètes commençaient à chuter en tentant d'éviter les roches et la boue.»

Le Montréalais Pierre-Olivier Gagné a terminé deuxième avec la marque de 24,36. Âgé de 22 ans et membre de l'équipe nationale C, Gagné a fait toute une percée cette saison, et s'est même taillé une place au sein de deux épreuves de la Coupe du monde.

Marc-Antoine Gagnon, qui a mérité sa première médaille en Coupe du monde cette saison, a complété le podium (24,04).

Les officiels prendront une décision finale samedi après-midi en ce qui concerne l'épreuve de bosses en parallèle prévue pour dimanche, après que les entraîneurs et les officiels eurent évalué l'état du parcours.

PLUS:pc