Tuerie de Toulouse : Mohamed Merah a été criblé de balles

Publication: Mis à jour:
Mohamed Merah à 21 ans   (Capture: France 2)
Mohamed Merah à 21 ans (Capture: France 2)

(Radio-Canada.ca)

Mohamed Merah, l'auteur des meurtres de Toulouse et Montauban, a succombé à plusieurs impacts de balles, selon le médecin légiste qui a pratiqué l'autopsie. Le médecin a dénombré plusieurs impacts aux bras et aux jambes et deux tirs mortels, l'un à la tête et l'autre à l'abdomen.

La justice avait déclaré jeudi que l'auteur des sept meurtres avait succombé à une balle dans la tête.

Entre-temps, la controverse entourant l'intervention policière de l'unité d'élite de la police (RAID) a été alimentée vendredi par le fondateur du Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN), qui a critiqué l'opération, notamment le fait de ne pas avoir utilisé de gaz lacrymogène.

« Comment se fait-il, que la meilleure unité de la police ne réussisse pas à arrêter un homme tout seul », a demandéChristian Prouteau, dans un entretien au quotidien Ouest France.

Face aux critiques, le patron de l'unité d'élite de la police, RAID, a défendu l'intervention en affirmant être allé « jusqu'à l'extrême possibilité » pour arrêter le tueur vivant. « Mohamed Merah a choisi son destin puisqu'il est sorti de la salle de bain les armes à la main, il nous a engagés immédiatement en faisant feu », a-t-il ajouté.

Mohamed Merah, 23 ans, a revendiqué les sept meurtres commis à Montauban et à Toulouse. Il a été tué jeudi lors d'un assaut de la police au logement où il était assiégé depuis plus de 30 heures.