NOUVELLES

Les coûts d'emprunt de l'Espagne grimpent avec la perspective d'un sauvetage

23/03/2012 05:33 EDT | Actualisé 23/05/2012 05:12 EDT

MADRID - Les coûts d'emprunt de l'Espagne ont augmenté vendredi sur les marchés financiers mondiaux en raison des craintes de voir le pays faire l'objet d'un plan de sauvetage.

Selon des analystes, les doutes entretenus quant à la volonté du nouveau gouvernement conservateur d'atteindre les cibles de réduction du déficit sont à l'origine de cette hausse des coûts d'emprunt.

Les marchés craignent également qu'un ralentissement de l'économie mondiale ne force l'Espagne à faire appel à l'aide financière de l'Union européenne ou du Fonds monétaire international.

Le rendement des obligations de 10 ans de l'Espagne — soit le taux d'intérêt que l'Espagne devra payer sur sa dette — a atteint 5,51 pour cent en cours de séance vendredi, après avoir grimpé toute la semaine. Au début mars, ce rendement était juste en deçà de cinq pour cent.

L'écart entre les rendements de l'Allemagne — la plus forte des 17 économies de la zone euro — et de l'Espagne est actuellement de 3,54 points de pourcentage.

Sur les marchés, on craint que la hausse des rendements espagnols annonce une reprise des derniers mois de 2011, quand les inquiétudes vis-à-vis du sort de la Grèce et du recours à un plan de sauvetage de la part de l'Espagne et du Portugal se sont propagées à de plus grandes économies dans la zone euro.

Au plus fort de la crise, les coûts d'emprunt de l'Italie et de l'Espagne sur les marchés obligataires avaient atteint des sommets qui auraient été intenables sans l'aide de plans de sauvetage.

PLUS:pc