NOUVELLES

Le Canada est assoiffé à la veille du Championnat du monde de hockey luge

23/03/2012 03:06 EDT | Actualisé 23/05/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - L'équipe canadienne de hockey luge cherchera à faire oublier sa prestation des Jeux olympiques de Vancouver lors du prochain Championnat du monde, qui se mettra en branle à Hamar, en Norvège, à compter de dimanche.

À Vancouver, les Canadiens souhaitaient plus que tout répéter l'exploit de leurs compatriotes du «hockey debout», comme disent les hockeyeurs sur luge, et remporter la médaille d'or devant leurs partisans. Malheureusement, ils se sont inclinés face à la Norvège dans la petite finale, devant se contenter du quatrième rang.

«Pour beaucoup de nos joueurs, ces Jeux paralympiques de Vancouver se voulaient leur chant du cygne», a expliqué le capitaine de la formation canadienne, Greg Westlake, au cours d'un entretien téléphonique avec La Presse Canadienne.

«Ça a été une grande déception, mais c'est le sport, a ajouté le hockeyeur de North Vancouver. Nous abordons ce championnat avec confiance et visons le podium, comme à chaque compétition.»

Lors du dernier Mondial, en 2009, le Canada avait récolté la médaille de bronze, derrière la Norvège. Si au cours des dernières années, les États-Unis, la Norvège et le Canada constituaient les grandes puissances de ce sport, le présent championnat ne sera pas que l'affaire de trois équipes.

«Si on m'avait posé la question il y a trois ou quatre ans, j'aurais dit qu'il n'y avait que ces deux pays pour nous empêcher de gagner l'or, a indiqué le gardien québécois Benoit St-Amand. Ça semble être une bonne année pour plusieurs des équipes présentes.

«C'est certain que le Canada, les États-Unis, la Norvège et le Japon représentent toujours des puissances du hockey luge. On prend un club comme la Corée, qu'on déclassait à nos premiers matchs, qui joue maintenant de bons matchs. On les a battus que 3-1 et 4-0 lors de nos derniers affrontements. Et il y a un club comme l'Italie, qui était contente de seulement toucher à la rondelle à ses premiers matchs en 2006, qui a remporté le Championnat européen l'an dernier.»

Westlake n'est pas surpris que les autres nations aient développé cet engouement envers le hockey luge.

«Honnêtement, je crois que c'est le sport paralympique le plus excitant, a-t-il dit. Il y a de tout: du talent, de grandes habiletés et de beaux buts, en plus d'avoir un peu le côté 'sports extrêmes' avec la rapidité, l'intensité, les contacts et les confrontations. Tous ces pays amateurs de 'hockey debout' développent vite le goût du hockey luge.»

Le Canada disputera la victoire à sept autres formations au Mondial. Il est jumelé à la Norvège, à l'Italie et à la Corée du Sud dans le groupe B. Le groupe A est formé des États-Unis, champions du monde et paralympiques en titre, de l'Estonie, du Japon et de la République tchèque.

Le Canada amorcera son tournoi à la ronde l'Italie, dimanche prochain. Il affrontera la Corée le lendemain et les Norvégiens mercredi. Il devra terminer parmi les deux premiers de son groupe afin de pouvoir participer à la ronde des médailles.

PLUS:pc