Jehane Benoît s'expose au Musée des communications et d'histoire de Sutton

Le Hufffington Post Québec   Première Publication: 23/03/2012 14:32 Mis à jour: 23/03/2012 14:32

Jehane Benoît, passe de la cuisine au musée, dans exposition qui lui est consacrée au Musée des communications et d'histoire de Sutton dans les Cantons-de-l’Est. Jehane Benoît au menu du Musée de Sutton est présenté du 24 mars au 24 novembre 2012.

Certains connaissent ses recettes par cœur, d’autres la reconnaissent par la couverture mémorable de son encyclopédie de la cuisine. Jehane Benoît a clairement marqué le cœur et la cuisine de la plupart d’entre nous.

Née à Montréal, le 21 mars 1904, elle a été formée à la Sorbonne (Paris) en chimie de l’alimentation, où elle en a profité pour s’inspirer des traditions culinaires et développer une réelle passion pour la cuisine. Dès les années 50, Jehane Benoît accumule les publications et ensuite les apparitions à la télé, tant en français qu’en anglais, pour transmettre son amour pour le savoir culinaire.

«Se nourrir, en plus d’être essentiel à notre subsistance, est un des rares plaisirs dont nous puissions jouir durant toute notre existence.» Tel est le genre de propos, encore très actuel, que Madame Benoît partage dans son ouvrage mythique. C’est en 1956 qu’elle s’installe à Sutton avec son mari, où elle y vivra et peaufinera son art culinaire jusqu’à la fin de ses jours, le 24 novembre 1987.

Dans le petit musée, plusieurs livres, ustensiles de cuisine, sans oublier quelques micro-ondes Panasonic, dont elle a fait la promotion dans les années 70, rappellent l’importance de cette grande dame pour le savoir-faire culinaire de tous les Canadiens. La majorité des artefacts ont été recueillis par les proches de Mme Benoît et le reste, grâce à un appel lancé au public quelques mois avant l’ouverture.

Des artistes de la région se sont inspirés d’elle pour créer des œuvres qui habillent une bonne partie de la pièce lui étant dédiée. Même des tout petits ont bricolé des assiettes représentant une recette classique signée Jehane Benoît. Une exposition sans prétention, qui permet tout de même de replonger à l’époque où cuisiner faisait encore partie intégrante du quotidien des familles québécoises.

Afin de prolonger le plaisir et de se souvenir d’elle avec nos papilles, les restaurateurs et aubergistes de la charmante ville de Sutton et des environs proposent leurs interprétations des bons vieux classiques de Mme Benoît. Bertin Jacques, co-propriétaire de l’hôtel et café Le pleasant, sert le potage aux légumes d’hiver (de la page 75 de l’encyclopédie), saupoudré de cari et agrémenté d’une crème fouettée. Alors que le gigot d’agneau de grand-maman Jehane est cuisiné à l’Auberge & Spa West-Brome par nul autre que son petit-fils, Ian Macdonald. Douze autres restaurants participants se sont inspirés de Mme Benoît sur leur carte du printemps.

L’entrée au musée coûte 5$ par personne et un encan silencieux des œuvres est en cours tout au long de l’exposition.

Jehane Benoît s'expose au Musée des communications et d'histoire de Sutton
1  sur  5
JOUER
PLEIN ÉCRAN
ZOOM
Partager cette image 
Crédits: Musée de Sutton
SUIVRE LE Québec