Huffpost Canada Quebec qc

Conflit d'intérêts relevés par une commissaire fédérale: Harper défend Paradis

Publication: Mis à jour:
CHRISTIAN PARADIS
Le ministre Christian Paradis est dans l'eau chaude. (Photo Archives) | CP

BANGKOK - Le premier ministre Stephen Harper est d'avis que son ministre de l'Industrie, Christian Paradis, n'a pas agi de mauvaise foi lorsqu'il a contrevenu à la loi sur les conflits d’intérêts en accordant un traitement de faveur à un ex-député conservateur, Rahim Jaffer, en 2009.

En prenant connaissance du rapport de la commissaire fédérale aux conflits d’intérêts et à l’éthique, Mary Dawson, le premier ministre a remarqué qu'aucun tort sévère de quelque nature que ce soit n'a été causé dans cette affaire. Cependant, il croit qu'à l'avenir, le ministre Paradis devra apprendre à se conduire avec plus de précaution.

Le premier ministre Harper a émis ces commentaires lors du voyage officiel qu'il effectue présentement en Thaïlande.

Mary Dawson a conclu que lorsqu'il était ministre des Travaux publics, M. Paradis a contrevenu à la loi sur les conflits d’intérêts. Le bénéficiaire, Rahim Jaffer, est le mari d’Helena Guergis, une ancienne membre du conseil des ministres de M.Harper.<

Après sa défaite aux élections de 2008, M. Jaffer a tenté d’obtenir du financement fédéral pour un projet de son entreprise, Green Power Generation. Il voulait vérifier l’intérêt du gouvernement pour son projet et a même contacté M. Paradis sur son téléphone cellulaire personnel.

Selon le rapport de Mme Dawson, après cet appel, le ministre a ordonné à son personnel d’organiser une rencontre entre cette entreprise et des fonctionnaires de Travaux publics, ce que Mme Dawson a qualifié d’inapproprié.<

Elle a cependant conclu que Christian Paradis n’avait pas tenté d’influencer l’issue de la rencontre entre les fonctionnaires et l’entreprise de M. Jaffer.<

Green Power Generation n’a finalement reçu aucun financement d’Ottawa.

Dans un communiqué, Christian Paradis a dit accepter les conclusions de la commissaire et a promis de faire plus attention à l’avenir, tout en soulignant qu’il n’a jamais été question pour lui d’obtenir quelque avantage que ce soit, financier ou autre.<

Christian Paradis fait l’objet d’une autre enquête de la commissaire Dawson. Le député néodémocrate Guy Caron affirme que le ministre s’est placé en situation de conflit d’intérêts lorsqu’il aurait incité une collègue ministre à déménager le centre d’assurance-emploi de Rimouski dans sa circonscription, à Thetford Mines. M. Paradis nie pareille ingérence et a même poursuivi M. Caron en diffamation.<

-

Sur le web

Christian Paradis coupable de conflit d'intérêts ? | CJIT-FM

Le ministre Paradis contrevient à la loi

Paradis a contrevenu à la Loi sur les conflits d'intérêts | Hugo de ...

Stephen Harper - Wikipédia

Le Devoir | Nouvelles, actualités, politique, culture et chroniques

Paradis dans l'eau chaude | Politique | Actualité | Le Journal de ...

Paradis a enfreint la loi, selon la commissaire aux conflits d'intérêts

Nouvelles NPD | Françoise Boivin