Un réseau de contrebande est démantelé dans le sud-ouest du Québec

Cigarettes

Première Publication: 21/03/2012 07:20 Mis à jour: 21/03/2012 16:27

MONTRÉAL - Vingt-trois personnes, dont quatre pompiers volontaires du canton de Godmanchester, ont été interpellées, mercredi matin aux aurores, dans le cadre d'une opération policière visant à démanteler un vaste réseau de contrebande de cigarettes et de cannabis dans le sud-ouest du Québec.

Plus de 250 policiers ont effectué 22 perquisitions dans 10 municipalités de la MRC du Haut-Saint-Laurent bordant la frontière canado-américaine.

Les policiers ont saisis jusqu’à présent 90 caisses de cigarettes de contrebande, 9 kilos de cannabis, 140 000 $ en espèces, deux gilets pare-balles, 35 armes à feu, six propriétés, une remorque, quatre véhicules et 20 toboggans. Trois véhicules qui avaient été volés ont également été retrouvés. Toutes ces saisies viennent s’ajouter à celles réalisées en cours d’enquête.

La plupart des suspects devaient comparaître mercredi après-midi au palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield. Ils devraient répondre à plusieurs chefs d’accusations reliés à la fraude, aux stupéfiants et à des actes de gangstérisme.

Quatre suspects sont toujours au large, a indiqué l'inspecteur Michel Pelletier, de la Sûreté du Québec (SQ), lors d'un point de presse mercredi après-midi à Montréal. Des mandats d'arrestation ont été émis contre ces quatre individus.

L'opération Hachoir visait l’organisation criminelle dirigée par Gary Arnold, âgé de 43 ans, de Godmanchester.

Selon la Sûreté du Québec, l’organisation faisait entrer en contrebande au Canada d’importantes quantités de tabac, qui étaient ensuite livrées à des distributeurs. Le transport des marchandises se faisait par motoneige, par véhicule tout-terrain ou encore par bateau, en fonction des conditions climatiques.

Les membres de l'organisation étaient également impliqués dans l’exportation de cannabis vers les États-Unis, dans le transport d’argent entre le Canada et les États-Unis, ainsi que dans le blanchiment des fruits de leurs activités criminelles.

«Notre enquête nous démontre que les fraudes envers les gouvernements du Québec et du Canada pourraient s'élever à 26 millions $», a affirmé l'inspecteur Michel Pelletier.

Pompiers arrêtés

Du côté de Godmanchester, une petite municipalité de 1500 habitants, c'est la caserne de pompiers qui a fait l'objet d'une descente.

Le maire de la localité, Pierre Poirier, en a été informé peu avant 5 h par les forces policières. Il s'est dit stupéfait d'apprendre que le chef des pompiers, Andrew McDonald, et trois pompiers — tous volontaires — étaient soupçonnés de faire partie du réseau de contrebande.

«C'est sûr que ce n'est pas une belle image pour notre municipalité, mais j'ai contacté le conseil et on va convoquer une assemblée spéciale d'urgence ce soir (mercredi) pour faire une réorganisation du côté pompier et avoir plus le contrôle sur ce qui se passe de ce côté-là», a-t-il précisé.

L'opération de mercredi constitue l'aboutissement d'une enquête d'envergure déclenchée en septembre 2010 par la Division des enquêtes sur le crime organisé Centre-Ouest de la SQ. Plusieurs corps policiers, dont la Gendarmerie royale du Canada et le Service de police de la Ville de Montréal, étaient impliqués dans l'opération.

SUIVRE LE Québec

Publié par PC  |