L'ANEB: 25 ans de lutte contre l'anorexie et la boulimie (PHOTOS)

Brigitte Boisjoli Aneb

Le Huffington Post Québec   Première Publication: 21/03/2012 11:33 Mis à jour: 21/03/2012 21:58

Mardi soir, le Métropolis de Montréal a accueilli la soirée célébrant le 25e anniversaire d'Anorexie et Boulimie Québec (ANEB) www.anebquebec.com. La célèbre salle de spectacle montréalaise, transformée pour l'occasion en salle de souper, a vu défiler sur sa scène de nombreux artistes parmi lesquels Nadja, Brigitte Boisjoli, Marc Hervieux et Étienne Drapeau, tous venus donner de la voix au profit de la lutte contre les troubles alimentaires.

La soirée visait à récolter des fonds afin d’assurer une aide professionnelle immédiate et gratuite aux personnes touchées par les troubles alimentaires. «L'anorexie et la boulimie sont malheureusement encore des sujets tabous dans notre société, tout comme la dépression et la plupart des autres maladies mentales, dit Catherine Brunet, la porte-parole de l'événement. Cette soirée sert à amasser de l'argent bien sûr mais aussi à faire parler de cette cause. Il est important de sensibiliser les jeunes et d'alerter la population sur le sujet. Les images des mannequins qui sont véhiculées dans les médias ne sont pas le reflet de la réalité, les photos sont systématiquement retouchées mais nous sommes de plus en plus insensibles face à ce phénomène».

Selon l'organisme, 300 000 Québécois sont susceptibles de développer un déséquilibre alimentaire, et plus de 65 000, âgés de 12 à 30 ans, souffrent d’anorexie ou de boulimie, les troubles de l’alimentation constituant la troisième maladie chronique la plus fréquente chez les adolescents.

Après les nombreux remerciements d'usages et un touchant témoignage d'une femme qui a perdu sa soeur décédée d'un trouble alimentaire, c'est Brigitte Boisjoli qui a lancé la soirée musicale en chantant un énergique Fruit Défendu. Julie Massicotte lui a ensuite ravi le micro puis c'est Étienne Drapeau qui a interprété Devant la glace, une chanson qui évoque une histoire très personnelle en lien avec l'anorexie. «J'ai été touché de près par cette maladie qui a frappé gravement un de mes proches, c'était une des choses les plus éprouvantes qu'il m'ait été donné de vivre, nous a confié le chanteur avant le concert. Quand on est un proche, on est dans une position très délicate, il nous est difficile de dire à une anorexique qu'elle est trop maigre sans passer pour une personne méchante car elle est constamment dans le déni et dans la souffrance. C'est ce soir que cette chanson va prendre réellement tout son sens». Ce fut effectivement le cas, l'émotion était palpable dans la salle.

Une autre artiste a donné de la voix, et quelle voix: la chanteuse Nadja a interprété deux chansons dont «I Will Always Love You», brillant hommage à la chanteuse Whitney Houston. Contrairement à Étienne Drapeau, Nadja ne connaît les troubles alimentaires qu'à travers la télévision mais elle reconnait que les choses ont changé depuis quelques années. «Quand j'étais jeune, on ne se préoccupait pas de régime, aujourd'hui tout le monde parle de perdre du poids, même mes nièces qui n'ont qu'une dizaine d'années je les ai entendu dire qu'elles étaient grosses, c'est inquiétant!»

Pendant la soirée, les invités étaient invités à prendre part à un encan silencieux.

Plus d’informations sur l'ANEB : www.anebquebec.com

L'ANEB: 25 ans de lutte contre l'anorexie et la boulimie
1  sur  10
JOUER
PLEIN ÉCRAN
ZOOM
Partager cette image 
Au Métropolis de Montréal.
Photo: David Nathan.
SUIVRE LE Québec