Festival Regard sur le court métrage au Saguenay: Sophie Goyette remporte le Grand Prix national

Publication: Mis à jour:
La réalisatrice québécoise Sophie Goyette a reçu le Grand Prix national au Festival Regard sur le court métrage au Saguenay. (Photo Jean-François Cyr)
La réalisatrice québécoise Sophie Goyette a reçu le Grand Prix national au Festival Regard sur le court métrage au Saguenay. (Photo Jean-François Cyr)

SAGUENAY - Grace à son film de fiction intitulé Le futur proche, la réalisatrice québécoise Sophie Goyette a reçu le Grand Prix national au Festival Regard sur le court métrage au Saguenay, dimanche, devant de nombreux Saguenéens et acteurs du milieu cinématographique.

Après s'être retirés pour délibérer la veille, les jurys ont annoncé les dix lauréats de la Sélection officielle 2012, qui comprenait 66 films canadiens et étrangers. Au cours d'une formule brunch à l'Artis Resto Lounge, la jeune cinéaste, qui en est à son cinquième film en quatre ans (mentionnons Manège et La ronde), s'est méritée une bourse de 3000 $.

Le futur proche, 18 minutes (production légère produite avec peu de moyens comparativement à ceux utilisés pour tourner La ronde), nous plonge dans la vie de Robin, un pilote français expatrié au Québec, reçoit au travail un appel téléphonique qui fait basculer son monde intérieur. Récit impressionniste d'une journée pas comme les autres.

« Je me suis lancé par passion dans le cinéma alors que j'étais plutôt promise à une carrière en microbiologie, a confié Sophie Goyette en entrevue. L'envie de faire des films m'habitait tellement que j'ai décidé il y a quelques années d'y consacrer mes énergies. Je fonce malgré le doute. C'est énormément de travail et je suis très heureux de voir constater que mon art est apprécié. Cette bourse va entre autres servir à payer le film et à en faire un autre...»

Selon Alessandro Marcionni, responsable de la section court métrage pour le Festival international du film de Locarno en Suisse, retenir l'œuvre de la cinéaste comme récipiendaire nationale s'est révélé chose facile : « La décision a été rapide et unanime concernant le film de Sophie Goyette. C'est une œuvre touchante, poétique, que nous accompagnons avec grand plaisir. Très atypique, Le futur proche est beau. Il donne envie de suivre le parcours cette talentueuse artiste dans l'avenir. »

Quant au Grand Prix international, il a été attribué à la fiction Silent River (Allemagne/Roumanie) de Anca Miruna Lazarescu, un film qui raconte l'histoire de deux hommes et une femme qui veulent s'enfuir du régime communiste roumain en 1986. Pour ce faire, il traverse le Danube à la nage, en essayant d'échapper aux patrouilles maritimes.

Toujours dans l'œil du tourbillon festivalier, le directeur général de l'événement Ian Gailer s'est dit très satisfait du déroulement de cette seizième édition. « La programmation à été audacieuse et à la hauteur de ce que le public et le court métrage méritaient. Cela dit, il faudra s'asseoir et faire un bilan de l'événement pour tirer des leçons de ce qui a fonctionner et pas. »

La programmation était composée de 181 films issus de plus de 25 pays.

Une projection rassemblant tous les films primés était prévue à 19h, dimanche, au Petit théâtre de l'Université de Chicoutimi.

Les autres prix

Grand Prix international
5 000 $ en argent offert par Promotion Saguenay
Silent River de Anca Miruna Lazarescu

Grand Prix national
3 000 $ en argent offert conjointement par la Financière Sun Life et l'Office national du film du Canada
Le futur proche de Sophie Goyette

Prix du public
1 000 $ en argent offert par Cheval Blanc
L'accordeur de Olivier Treiner

Prix meilleur réalisation
1 000 $ en argent offert par l'ARRQ
Vent solaire de Ian Lagarde

Prix meilleur scénario
1 000 $ en argent offert par la SARTEC
Surveillant de Yan Giroux

Prix meilleur court métrage documentaire
1 000 $ en argent offert par Télé-Boréale Productions
Flying Anne de Catherine Van Campen

Prix Tourner à tout prix!
15 000 $ offert en services par Spirafilm et 1 000 $ en argent offert par Télé-Québec et Spirafilm
Il ne fait pas soleil de Xavier Beauchesne-Rondeau

Choix des internautes Tourner à tout prix !
12 hommes en tabarnak de Jean-François Leblanc

Prix développement durable
1 000 $ en argent offert par Rio Tinto Alcan
Land of the heroes de Sahim Omar Kalifa

Prix créativité
1 000 $ en argent offert par Vox
Curfew de Shawn Christensen

Bourse à la création régionale
500 $ en argent offert par Première Vidéo
Haut-Fond Prince de Martin Rodolphe Villeneuve

Mention spéciale du jury public
Le vol du goéland de Philippe Arsenault