Aveos fermerait des usines dans trois villes, incluant à Montréal

Publication: Mis à jour:
AIR CANADA
Aveos Performance aéronautique, une société qui fournit des travaux d'entretien pour Air Canada. (Photo Archives) | getty

WINNIPEG - Les dirigeants d'Aveos Performance aéronautique, une société qui fournit des travaux d'entretien pour Air Canada, auraient décidé de fermer des usines dans trois villes, incluant Montréal, selon un porte-parole syndical.

Plus de 2400 employés seraient du coup touchés, dont 1800 à Montréal.

Selon Tony Didoshak, de l'Association internationale des machinistes et des travailleurs et travailleuses de l'aérospatiale, (AIMTA) les employés des usines de Montréal, de Winnipeg et de Vancouver auraient été avisés en même temps, soit à 13 h 30, heure de l'Est, dimanche après-midi.

«Ce que je comprends, c'est que Aveos a cessé ses opérations», a déclaré M. Didoshak, qui est le directeur général du syndical à Winnipeg.

M. Didoshak a ajouté que les représentants syndicaux avaient été incapables de rejoindre quiconque chez Aevos afin de confirmer les licenciements. Des tentatives de La Presse Canadienne pour entrer en contact avec les dirigeants de l'entreprise se sont également avérés vains.

Les membres de l'AIMTA à l'emploi d'Air Canada avaient fait savoir qu'ils tomberaient en grève le 12 mars, les deux parties n'étant pas parvenues à s'entendre, mais la ministre fédérale du Travail, Lisa Raitt, est intervenue la semaine dernière afin d'empêcher un éventuel arrêt de travail.

Lundi, Mme Raitt a annoncé le dépôt d'un projet de loi qui devrait limiter ou rendre illégal tout arrêt de travail chez le transporteur aérien.

Dans le cadre des négociations impliquant Aveos, l'AIMTA souhaitait l'intervention d'un conciliateur — processus impliquant des responsables fédéraux — afin d'obtenir davantage de détails quant aux difficultés financières auxquelles fait face l'ancienne division d'Air Canada.

«Nous tentons de déterminer ce qui se passe parce qu'il y a pas mal de travail exclusif à Aveos que Air Canada n'apporte pas», avait affirmé en entrevue le président et directeur général dans la région Ouest du district 140 de l'AIMTA, Fred Hospes.

Le syndicat, qui représente aussi les mécaniciens, les manutentionnaires de bagages et les membres du personnel de maintenance en piste d'Air Canada, craignait pour l'avenir d'Aveos après que la société aérienne eut décidé de confier certaines de ses tâches à un sous-traitant à l'extérieur du pays.

Air Canada (TSX:AC.B) a transféré ses opérations d'entretien de trains d'atterrisage et des moteurs de l'extérieur des usines d'Aveos vers d'autres fournisseurs d'entretien, incluant la Chine. Air Canada a également retardé certains travaux jusqu'à l'automne.

Aveos fournit environ 90 pour cent des travaux d'entretien d'Air Canada, faisant d'Aveos le plus important client de la société aérienne.

Sur le web

Métro Montréal - Les machinistes d'Aveos sont inquiets

Aérospatiale du Québec : entreprises de renommée internationale

Liste des entreprises résidentes du Technoparc Montréal par ...

Air Canada: Information from Answers.com

Chantiers de construction en cours - Ville de Montréal