NOUVELLES

Bell se porte acquéreur d'Astral Media pour 3,38 milliards $

16/03/2012 09:08 EDT | Actualisé 16/05/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - La plus grande firme de télécommunications du Canada, BCE, grossit les rangs de ses actifs médiatiques en faisant l'acquisition d'Astral Media au coût de 3,38 milliards $ en espèces et en actions.

L'entente comprend des actifs à travers le pays, mais le président et chef de la direction de BCE, George Cope, a indiqué vendredi que la transaction était particulièrement importante pour faire de sa société l'un des leaders des médias au Québec.

«L'union entre Bell et Astral nous place maintenant sur un pied d'égalité avec nos rivaux dans ce marché, qu'il s'agisse de Quebecor ou de Radio-Canada», a-t-il expliqué lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.

«Astral dispose d'autres propriétés autant en radio qu'en télévision qui viendront appuyer notre portefeuille à travers le Canada.»

Selon M. Cope, l'entente permettra à Bell d'accéder à une importante quantité de nouveau contenu pour ses services en ligne et ses appareils portables comme les téléphones intelligents et les tablettes électroniques.

Bell compte actuellement 200 000 à 300 000 clients qui utilisent ses services de télévision mobile, a indiqué M. Cope, qui veut voir ce nombre grimper et vendre l'accès à ce contenu à ses concurrents.

La transaction, d'une valeur de 50 $ par action, ajoutera au portefeuille du géant montréalais des chaînes de télévision spécialisée et payante, des stations de radio, des médias numériques et des plateformes d'affichage publicitaire extérieur au Québec et au Canada.

BCE, qui détient les chaîne de télévision CTV et RDS, l'ancien réseau radiophonique CHUM et plusieurs canaux de télévision spécialisée par l'entremise de Bell Média, a précisé que la transaction comprenait une dette de 380 millions $.

Bell avait déjà racheté en 2010 le reste des actifs de CTV qu'elle ne détenait pas dans l'intention de diffuser son contenu non seulement aux téléviseurs mais aussi aux ordinateurs, tablettes et téléphones intelligents de ses clients, une stratégie à laquelle ont aussi recours ses concurrents Rogers Communications (TSX:RCI.B) et Quebecor (TSX:QBR.B).

Bell s'était en outre associée, l'an dernier, à Rogers pour racheter Maple Leaf Sports & Entertainment, l'entreprise qui possède l'équipe de hockey des Maple Leafs de Toronto ainsi que les clubs de basketball et de soccer professionnels torontois, les Raptors et le Toronto FC.

«Cela correspond parfaitement avec ce que nous essayons de faire», a ajouté M. Cope lors d'une conférence de presse à Montréal, en compagnie du président d'Astral, Ian Greenberg, qui siégera au conseil d'administration de BCE à la suite de la transaction.

«Nous croyons que l'omniprésence de la télévision est vraiment la direction que prend le marché, et le consommateur obtiendra plus de choix», a dit M. Cope.

Selon M. Greenberg, les consommateurs qui regardent une émission sur The Movie Network ou HBO Canada cet automne pourront s'installer devant leur téléviseur, mais aussi passer à leur ordinateur, leur tablette ou leur téléphone intelligent sans rien manquer.

Partenaires depuis 15 ans

Astral, premier au Canada en ce qui a trait à la télévision payante et spécialisée, exploite 22 chaînes de télévision, comme Super Écran-The Movie Network, le Canal Vie, le Canal D, VRAK TV, MusiquePlus et Télétoon, et possède 83 stations de radio dans 50 marchés, y compris le réseau NRJ et Rouge FM. C'est en outre la troisième plus grande société d'affichage publicitaire extérieur au pays.

La société emploie près de 2800 personnes à l'échelle du pays, dont environ la moitié se trouve au Québec.

«Nous croyons que l'entente conclue avec Bell constitue une excellente occasion pour Astral, ses actionnaires et ses employés», a déclaré M. Greenberg.

«Après avoir été des partenaires commerciaux pendant 15 ans, nous nous connaissons bien et partageons de nombreuses valeurs importantes. Nos deux sociétés font naturellement la paire et je m'attends à voir nos marques se renforcer avec l'entrée dans la famille Bell», a-t-il ajouté.

M. Cope a reconnu que certains emplois seront redondants, mais n'a pas voulu préciser si des mises à pied étaient prévues. Pour sa part, M. Greenberg a tenu à se faire rassurant à ce sujet.

«Nous avons une équipe à Montréal qui a beaucoup d'expérience, qui va rester ici et diriger toutes nos chaînes spécialisées en français, alors je ne pense pas qu'on va voir des mouvements à Toronto», a-t-il déclaré.

La vice-présidente de Bell Canada pour le Québec, Martine Turcotte, a ajouté que l'«équipe chevronnée du côté francophone et national d'Astral» représentait une «partie critique de l'acquisition».

Inquiétudes concurrentielles

La transaction devra être approuvée par les actionnaires et obtenir l'approbation du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) et du Bureau de la concurrence.

M. Cope a dit s'attendre à ce que la transaction soit perçue favorablement par ces autorités réglementaires.

«Certains marchés font l'objet de règlements du CRTC pour ce qui est du nombre de stations de radio qu'il est possible de détenir et nous allons regarder ces marchés et coopérer pleinement avec le CRTC s'il y a des problèmes qui doivent être réglés», a-t-il affirmé.

Le Bureau de la concurrence a le mandat d'étudier les projets de fusion pour déterminer s'ils pourraient résulter en un affaiblissement substantiel de la concurrence, ou même l'éliminer.

«Je peux confirmer que le Bureau va étudier cette proposition de fusion», a indiqué vendredi le porte-parole de l'organisme, Greg Scott.

L'offre de BCE prévoit 50 $ par action pour les titres d'Astral de catégorie A sans droit de vote, et 54,83 $ pour les actions de catégorie B assorties de droits de vote.

Les actionnaires d'Astral recevraient 75 pour cent de cette valeur en espèces et 25 pour cent en actions.

L'action d'Astral de catégorie A (TSX:ACM.A) a pris vendredi 12,30 $, soit 34 pour cent, à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 48,55 $. Celle de BCE (TSX:BCE) a glissé de 42 cents à 39,64 $.

PLUS:pc