Huffpost Canada Quebec qc

Le Québécois Alex Harvey remporte le sprint des Finales de la Coupe du monde

Publication: Mis à jour:
ALEX HARVEY
Alex Harvey a dompté la «Colline de la Mort» et remporté sa première victoire en carrière en Coupe du monde. | Bongarts/Getty Images

FALUN, Suède - Le Québécois Alex Harvey a dompté la «Colline de la Mort» et remporté sa première victoire en carrière en Coupe du monde.

Le fondeur de St-Ferréol-les-Neiges a été le plus rapide à compléter l'ascension de la «Mördarbacken» pour remporter le sprint des Finales de la Coupe du monde.

Il a franchi les 3,3 km de la course disputée à Falun en huit minutes, 16,8 secondes, devançant le Suisse Dario Cologna de deux dixièmes.

C'est un autre Canadien, Devon Kershaw, qui a complété le podium, terminant l'épreuve à 3,1 secondes de Harvey. Len Valjas, l'autre Canadien en lice, a pris le 21e rang.

Harvey a signé sa première victoire sur la même piste où son légendaire père, Pierre, a obtenu la première de ses trois gains en Coupe du monde en 1987. Placé aux abords de la piste, Pierre Harvey avait un point de vue parfait pour célébrer le moment historique avec son fils, vendredi.

«C’est l’extase!, s'est d'abord exclamé Harvey. C’est vraiment spécial, surtout que mon père est ici avec toute l’équipe. Il y a aussi Yves Bilodeau (farteur de l’équipe canadienne et ancien coéquipier de Pierre Harvey), qui était là il y a 25 ans lors de la victoire de mon père et qui est aussi présent (vendredi). De pouvoir en plus vivre ça avec Devon qui est aussi sur le podium, c’est vraiment une journée dont je vais me rappeler toute ma vie.»

La médaille était une sixième en carrière pour Harvey, une troisième cette saison. Il a récolté l'argent sur 15 km au Tour de ski, en janvier, puis le bronze en skiathlon en Finlande, plus tôt ce mois-ci.

«J’ai eu des épreuves merveilleuses cette année, mais j’en ai eu des difficiles aussi,» a dit Harvey. Je me fie toujours à moi-même et je me savais capable de gagner.»

Harvey était entouré au podium par son coéquipier et co-médaillé de Championnat du Monde, Kershaw, médaillé de bronze en 8:19.9.

«Avoir Devon à mes côtés au podium a rendu ce moment tellement spécial, a dit Harvey, qui a grimpé au troisième rang du classement de mini-tournée de finale de Coupe du Monde. Nous nous entraînons ensemble tous les jours. Nous partageons une chambre en tournée et nous sommes de bons amis. Nous ne sommes jamais satisfaits et nous cherchons toujours à nous améliorer. C’est très spécial.»

Selon Harvey, la clé était de bien doser son énergie tout le long de la course, surtout qu’une bonne montée s’invitait en début de parcours.

«Même si un prologue c’est court, il ne fallait pas partir trop vite. Dès le départ, nous avions une grosse montée, alors il fallait être patient pour être en contrôle et ensuite y aller à bloc. C’était mon plan.»

Harvey était le 38e fondeur à prendre le départ et il s’est élancé juste devant Cologna qui le suivant à entrer en piste.

«Les départs étaient faits à intervalles de 45 secondes, a dit Harvey. Comme c’était surtout Cologna qui était mon plus grand rival et qu’il partait tout de suite après moi, j’ai su 45 secondes après ma course que je l’avais battu de deux dixièmes de seconde. Je savais que c’était probablement assez pour la victoire.»

Plus tôt, chez les dames, la triple championne olympique Marit Björgen a remporté le sprint 2,5 km style classique.

Björgen, qui a remporté le sprint de Stockholm, mercredi, a terminé en 6:54,4.

La Suédoise Charlotte Kalla a terminé en deuxième place, à 6,2 secondes de la gagnante. La Norvégienne Marthe Kristoffersen a remporté le bronze, à 11,4 de sa compatriote.

Avec cette victoire, Björgen accroît son avance au classement général de la Coupe du monde à 170 points devant la Polonaise Justyna Kowalczyk, quatrième mercredi. Elle est la seule skieuse qui peut encore la rattraper.

La Polonaise a remporté le globe de cristal du classement général lors des trois dernières saisons.