NOUVELLES

Les profits nets de Quebecor ont augmenté de 83 pour cent au 4e trimestre

15/03/2012 07:42 EDT | Actualisé 15/05/2012 05:12 EDT
Denis Beaumont/PC

MONTRÉAL - Quebecor reçoit favorablement l'annonce faite par le ministre fédéral de l'Industrie, Christian Paradis, concernant les prochaines enchères sur le spectre dans le secteur des télécommunications et a bien l'intention de participer aux consultations sur les règles à ce sujet.

Le ministre fédéral a annoncé, mercredi, des mesures visant à permettre à de nouveaux fournisseurs de services sans fil d'accéder au marché canadien.

Il s'agit, selon le président et chef de la direction de Quebecor, Pierre Karl Péladeau, de mesures de nature à accroître la concurrence, à rendre le système «plus équitable», ce qu'il voit comme une bonne chose. «On est dans la bonne direction», a commenté M. Péladeau, jeudi, à l'occasion d'une conférence téléphonique avec les analystes financiers.

«Quant à savoir si ces mesures vont réussir, tout dépendra des règles qui seront établies par le ministère. Je crois qu'une consultation aura lieu à ce sujet bientôt et nous avons l'intention d'y participer activement», a-t-il ajouté.

Pour ce qui est des résultats financiers du quatrième trimestre de 2011, c'est encore une fois le secteur des télécommunications, avec Vidéotron, qui a largement contribué à l'essor de Quebecor (TSX:QBR.B).

Le conglomérat affiche un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 85,4 millions $, ou 1,34 $ par action, comparativement à 46,6 millions $, ou 70 cents par action, au quatrième trimestre de 2010.

Pour le plus récent trimestre, les revenus ont atteint 1,15 milliard $, en hausse de 59,8 millions $ par rapport au trimestre correspondant en 2010.

Pour l'exercice consolidé de 2011, le bénéfice net attribuable aux actionnaires a atteint 201 millions $ ou 3,11 $ par action, comparativement à 225,3 millions $ ou 3,44 $ par action en 2010. Il s'agit d'une baisse de 24,3 millions $, ou 0,33 $ par action.

Les revenus pour l'exercice ont atteint 4,21 milliards $, en hausse de 206,5 millions $ ou 5,2 pour cent. Cela «reflète principalement la performance soutenue de notre secteur Télécommunications», a affirmé M. Péladeau.

Pour l'exercice, Vidéotron a connu une augmentation nette de 49 900 clients en télédistribution et 181 200 au service numérique, soit «la plus forte croissance annuelle depuis le lancement de ce service en 1999», précise Quebecor dans son communiqué.

L'entreprise a aussi enregistré une hausse de 80 400 clients au service Internet par câble et une croissance de 91 000 clients en téléphonie par câble.

M. Péladeau n'a abordé la question de l'amphithéâtre de Québec que pendant quelques secondes, essentiellement pour dire que le futur établissement contribuerait à son objectif de diversification de son offre de services. «Nous avons maintenant tous les outils pour nous concentrer sur le développement de partenariats avec des compagnies internationales de divertissement et la Ligue nationale de hockey», a-t-il dit.

En télédiffusion, toutefois, la situation est moins rose. Les résultats financiers de ce secteur ont été «affectés» par le lancement de nouveaux produits et par le marché publicitaire difficile.

Quebecor a précisé que pour tenter de «stimuler les revenus» dans les médias d'information, elle a procédé à de nouveaux «efforts de restructuration et de réduction de coûts» lors du quatrième trimestre. Corporation Sun Media subira donc une réduction d'effectifs de l'ordre de 400 employés, «ce qui devrait se traduire par des économies annuelles supérieures à 20 millions $», précise Quebecor.

Toutefois il y a eu création d'emplois dans le secteur des télécommunications, soit environ un millier de postes, a-t-on précisé.

L'action de Quebecor a cédé jeudi 37 cents à la Bourse de Toronto, où elle a clôturé à 35,93 $.