NOUVELLES

Plus de 8000 personnes tuées en Syrie depuis un an, selon l'ONU

15/03/2012 01:30 EDT | Actualisé 15/05/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a affirmé jeudi que plus de 8000 personnes avaient été tuées depuis le début du soulèvement en Syrie, «résultat de la décision du gouvernement de choisir la répression violente plutôt que le dialogue politique pacifique et le changement véritable».

Les précédentes estimations de l'ONU faisaient état de plus de 7500 morts dans le mouvement d'insurrection populaire mené contre le régime syrien depuis un an.

Ban Ki-moon a affirmé jeudi que la «répression brutale» des autorités syriennes continuait avec la même violence et a qualifié le statu quo d'«indéfendable».

«Il est urgent de rompre avec le cycle de violence, d'arrêter les opérations militaires contre les civils et d'empêcher une militarisation accrue du conflit en Syrie», a-t-il déclaré.

Le secrétaire général de l'ONU a exhorté le gouvernement et l'opposition à coopérer avec l'émissaire des Nations unies pour la Syrie, Kofi Annan, afin de faire cesser les violences et de trouver une solution politique au conflit.

PLUS:pc