NOUVELLES

Le service financier SWIFT coupe les liens avec des banques iraniennes

15/03/2012 10:55 EDT | Actualisé 15/05/2012 05:12 EDT

BRUXELLES - Le service de transferts financiers internationaux SWIFT a annoncé jeudi qu'il interrompait ses services auprès des banques iraniennes frappées par les sanctions européennes.

Dans son communiqué, SWIFT, dont les services sont cruciaux pour les transactions bancaires pour les finances et le pétrole notamment, explique que «la nouvelle décision du Conseil européen interdit à des entreprises comme SWIFT de continuer à fournir un service de messagerie financière aux banques sanctionnées par l'UE». En tant qu'entreprise de droit belge, SWIFT «doit se conformer à la décision».

«Cette décision de l'UE oblige SWIFT à agir, souligne Lazaro Campos, chef exécutif de SWIFT. Déconnecter les banques est une étape extraordinaire et sans précédent pour SWIFT. C'est le résultat direct d'une action internationale et multilatérale pour intensifier les sanctions financières contre l'Iran».

PLUS:pc