George R.R. Martin, l'auteur de Game of Thrones (Le Trône de fer), croit que sa série épique sera son héritage littéraire

Première Publication: 15/03/2012 10:34 Mis à jour: 16/03/2012 09:22

TORONTO - En tant qu'ancien professeur de journalisme, l'auteur de romans à succès George R.R. Martin déteste dépasser ses heures de tombée.

Mais quand vient le temps de répondre aux attentes de ses fans et de terminer les deux derniers livres de sa série épique «A Song of Ice and Fire», il préfère livrer en retard qu'offrir un produit de qualité inférieure.

En entrevue à Toronto, plus tôt cette semaine, l'auteur a confié avoir écrit environ 200 pages du sixième volet de sa série, «The Winds of Winter», de sorte qu'il lui en reste quelque 1300 de plus à rédiger.

Martin espère finir sa série et écrire d'autres histoires par la suite, puisqu'il a encore beaucoup d'autres idées et personnages à présenter.

Mais l'auteur n'est pas dupe. Il sait que «A Song of Ice and Fire», qui a inspiré la série «Game of Thrones» sur les ondes de HBO, est son héritage littéraire et que rien de ce qu'il a écrit avant ou de ce qu'il produira par la suite n'aura le même impact sur le public. C'est pourquoi il tient tant à offrir des écrits de qualité.

Martin se trouvait à Toronto pour participer à quelques événements, dont l'ouverture d'une exposition consacrée à la série télévisée inspirée de son oeuvre. Il a aussi fait la promotion de la deuxième saison de «Game of Thrones», qui prendra l'antenne le 1er avril sur les ondes de HBO Canada, et de «A Dance with Dragons», le cinquième roman de sa série, qui en comptera sept au total.

Sa saga raconte l'histoire d'une violente lutte de pouvoir pour le contrôle du trône de fer au royaume des Sept couronnes de Westeros.

Chaque livre de la série compte environ 1500 pages, et Martin admet que lorsqu'il aura terminé de raconter sa légende, il ne se lancera plus jamais dans un projet d'une telle envergure.

«J'écrirais une autre série, mais pas de cette ampleur, a-t-il admis. J'ai l'impression de gravir le mont Everest et, vous savez, une fois que vous avez gravi le mont Everest, il reste d'autres belles montagnes, plus petites, à grimper.»

Notez-le!   |  
VOTER
Les 5 meilleures images Faites votre top 5
Utilisateurs ayant voté
NOUV.! Créez votre propre diaporama
SUIVRE LE Québec

Publié par Julie Marcil  |