NOUVELLES

Christof Innerhofer gagne le super-G de Schladming; Svindal remporte le globe

15/03/2012 06:28 EDT | Actualisé 15/05/2012 05:12 EDT

SCHLADMING, Autriche - L'Italien Christof Innerhofer a gagné le super-G des Finales de la Coupe du monde, jeudi, à Schladming, en Autriche, devançant le Français Alexis Pinturault et l'Autrichien Marcel Hirscher de deux et six dixièmes, respectivement.

Les Canadiens Jan Hudec et Erik Guay ont pris les 12e et 19e places. Au classement de la saison du super-G, Hudec a terminé en sixième place place et Guay, en 12e.

Le Norvégien Aksel Lund Svindal a terminé en 16e place, un classement suffisant pour protéger son avance sur son plus proche poursuivant au classement, le Suisse Didier Cuche, neuvième jeudi, et remporter le globe de cristal de la discipline pour une troisième fois.

«J'ai été très chanceux», a dit Svindal, qui termine avec 13 points d'avance seulement pour remporter un septième globe de cristal en carrière, dont deux au général. «Je n'ai pas bien skié, mais Didier n'avait pas une bonne descente dans les jambes non plus. Il y avait beaucoup de virages serrés. Ça ressemblait davantage à un slalom géant.»

Cuche, qui se retirera à l'issue du slalom géant de samedi, a raté sa dernière chance de ramener un sixième globe de cristal à la maison.

«C'est simple: j'ai fait une erreur de trop, a admis le Suisse. Deux, trois places de mieux et je le gagnais. J'ai tenté de bien faire et ça n'a pas fonctionné.»

Le meneur au classement général de la Coupe du monde, le Suisse Beat Feuz, a perdu l'équilibre et n'a pas complété la course, ratant ainsi une belle occasion de s'assurer du globe de cristal du général.

Feuz devait gagner la course ou mettre la main sur l'argent pour s'assurer d'une avance insurmontable en tête avec deux courses à disputer.

«C'est certain que je suis très déçu», a dit le Suisse. Il détient maintenant une avance de 75 points sur Hirscher avec un slalom géant et un slalom encore à disputer. Une victoire vaut 100 points en COupe du monde.

«C'est la première fois que je ne termine pas une épreuvde de vitesse cette saison, ce n'est pas si mal, s'est défendu Feuz. Je savais que Marcel pouvait bien faire en super-G et il a connu une excellente course.»

PLUS:pc