NOUVELLES

Reynolds American va licencier quelque 540 personnes avant la fin de 2014

14/03/2012 01:54 EDT | Actualisé 14/05/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Le producteur de cigarettes et tabac Reynolds American a fait part mercredi de son intention de licencier 10 pour cent de ses employés aux États-Unis avant la fin de 2014, ce qui affectera quelque 540 travailleurs.

La mesure permettra à l'entreprise de Winston-Salem, en Caroline du Nord, dont les marques incluent les cigarettes Camel, Salem et autres, de retrancher 70 millions $ US à ses dépenses annuelles.

Reynolds, deuxième producteur de tabac en importance aux États-Unis, a indiqué que la plupart des départs se feraient sur une base volontaire.

La compagnie prévoit inscrire à ses résultats du premier trimestre environ 10 millions $ US en indemnités de départ et autres charges, et elle s'attend à épargner quelque 25 millions $ US cette année grâce aux mises à pied prévues. Ce total augmentera à 70 millions $ US par an d'ici à 2015.

À la fin de 2011, la société comptait environ 5400 employés. Elle a l'intention de continuer à embaucher de nouveaux travailleurs lorsque nécessaire.

Reynolds a expliqué procéder à des licenciements afin de disposer des ressources nécessaires à la poursuite de la croissance de ses marques clés.

Cette annonce survient à la suite d'un examen de trois mois des activités des divisions Reynolds American et RAI Services, et la compagnie a indiqué qu'elle s'était aussi penchée sur la majeure partie de sa division R.J. Reynolds Tobacco.

Reynolds a affirmé que la faiblesse de l'économie et le taux de chômage élevé avaient créé un marché difficile et donné lieu à une intense activité en matière de marketing.

PLUS:pc