NOUVELLES

Le Qatar questionne la pertinence de vendre de l'alcool dans les stades de la CM

14/03/2012 11:51 EDT | Actualisé 14/05/2012 05:12 EDT

DOHA, Qatar - Le Qatar refuse de dire s'il vendra de l'alcool dans les stades présentant des matchs de la Coupe du monde de football de 2022, bien qu'un des hauts dirigeants ait mentionné mercredi qu'il ne voyait pas pourquoi il serait nécessaire de le faire.

Hassan al-Thawadi, le secrétaire général du Comité suprême de Qatar, a indiqué que le sujet serait discuté avec la FIFA au cours des prochaines années. Il a seulement voulu dire que le pays souhaite organiser un événement «au cours duquel tout le monde s'amusera, passera du bon temps et vivra à fond la culture du Qatar».

Au Qatar, une nation aux traditions musulmanes conservatrices mais dont la population compte de nombreux travailleurs étrangers, la vente d'alcool est pratiquement réservée aux hôtels cinq étoiles. La vente d'alcool lors des matchs de football y est actuellement interdite.

«Je ne vois pas pourquoi on devrait en vendre dans les stades», a indiqué al-Thawadi, qui a noté que plusieurs pays, dont le Brésil, n'en vendent actuellement pas lors de matchs. «Je regarde ça en pensant à l'Angleterre et tous les autres. C'est un sujet dont nous discutons avec la FIFA. (...) Discutons-en avec les personnes pertinentes et trouvons une solution qui saura plaire à tous.»

Le dossier de la vente d'alcool dans les stades n'est pas limité qu'au Qatar. La FIFA a récemment dû hausser le ton avec les autorités brésiliennes, qui accueilleront la Coupe du monde de 2014, précisant qu'il ne s'agissait pas d'une mesure pouvant être négociée.

Les lois brésiliennes actuelles interdisent la vente d'alcool dans les stades lors de matchs de football afin de réduire la violence dont font preuve certains partisans. Mais une interdiction pendant la Coupe du monde contrarierait plusieurs des commanditaires de la FIFA.

La fédération internationale a déclaré qu'elle défendrait les droits commerciaux de ses commanditaires, dont le brasseur Anheuser-Busch InBev, fabricant de la Budweiser, qui a prolongé son engagement ebvers la Coupe du monde pour les éditions de 2018, en Russie, et 2022, au Qatar.

Après un long débat, une commission brésilienne a approuvé une loi spéciale pour la Coupe du monde qui permettra la vente d'alcool dans les stades pendant la durée du tournoi. Le gouvernement brésilien se penchera maintenant sur ce projet de loi, qui n'est pas encore officiellement adopté.

PLUS:pc