NOUVELLES

Le président du CIO Jacques Rogge s'inquiète des changements de nationalité

14/03/2012 12:39 EDT | Actualisé 14/05/2012 05:12 EDT

LAUSANNE, Suisse - Le président du Comité international olympique (CIO), Jacques Rogge, s'inquiète des changements de nationalité que font certains athlètes pour des avantages personnels ou financiers.

Rogge a indiqué que certains athlètes ont des raisons valables de vouloir changer de nationalité, dont pour des raisons familiales ou en raison du manque de soutien financier dans leur pays d'origine.

Mais il déplore que certains athlètes changent de nationalité parce qu'il y a de plus importants gains à faire dans ces pays d'adoption.

Rogge ajoute que légalement, rien ne peut les en empêcher, mais il ajoute «bien franchement, je n'aime pas cela».

Il a fait ces déclarations mercredi, à la suite du «scandale des Plastic Brits» (Britanniques de plastique). Les tabloïdes britanniques ont sévèrement critiqué les athlètes qui ne sont pas nés au Royaume-Uni et qui feront partie de la délégation nationale aux prochains Jeux d'été de Londres.

PLUS:pc