NOUVELLES

Le bilan du naufrage d'un traversier au Bangladesh grimpe à 114 morts

14/03/2012 10:47 EDT | Actualisé 14/05/2012 05:12 EDT

DACCA, Bangladesh - Les recherches se poursuivaient mercredi pour tenter de retrouver des corps après le naufrage d'un traversier la veille dans le sud du Bangladesh, qui a fait 114 morts et plusieurs dizaines de disparus, selon un nouveau bilan provisoire.

Le «Shariatpur-1» est entré en collision mardi avec un navire de marchandises et a chaviré alors qu'il se dirigeait vers Dacca, la capitale, en provenance du district voisin de Shariatpur, avec plus de 200 personnes à bord. L'accident s'est produit sur le fleuve Meghna, à une trentaine de kilomètres au sud de Dacca.

Environ 35 personnes ont pu être secourues, a précisé le chef de la police locale, Mohammad Shahabuddin Khan. Selon les médias locaux, une quarantaine d'autres ont réussi à gagner la rive à la nage.

Le bilan est passé à 114 morts mercredi après la découverte de nouveaux corps à l'intérieur du traversier et dans les eaux du fleuve, a précisé Mahfuzul Haque, un responsable des secours. Des plongeurs avaient récupéré 31 corps mardi, et les opérations de recherche se poursuivent.

Les corps des victimes ont été déposés sur la rive, où des volontaires et des responsables tentent de les identifier.

Le navire, qui a sombré par 21 mètres de fond, a été remonté en surface mercredi. «Nous cherchons des corps à l'intérieur du traversier, nous fouillons chaque recoin», a déclaré M. Khan.

M. Khan n'a pas dit précisément combien de personnes manquaient à l'appel, mais a indiqué qu'il y avait peu d'espoir de retrouver des survivants. Il est difficile d'obtenir une estimation fiable du nombre de personnes à bord, les sociétés de transport fluvial établissant rarement la liste des passagers.

Une enquête a été ouverte pour déterminer la cause de l'accident, selon Azizul Alam, un responsable local.

Les accidents de traversiers sont fréquents au Bangladesh. Trois accidents ont notamment fait quelque 150 morts en 2009.

PLUS:pc