NOUVELLES

La période d'évaluation psychiatrique de Pascal Morin est prolongée

14/03/2012 01:12 EDT | Actualisé 14/05/2012 05:12 EDT

SHERBROOKE, Qc - La période d'évaluation psychiatrique de Pascal Morin, accusé des meurtres de sa mère et de ses deux nièces le 10 février dernier à Saint-Romain, en Estrie, est prolongée jusqu'au 12 avril prochain.

L'auteur présumé des meurtres était de retour devant le tribunal mercredi matin, au palais de justice de Sherbrooke.

Le procureur de la Couronne, Me André Campagna, a précisé que le psychiatre avait demandé un délai. La Couronne s'attend au dépôt du rapport final le 12 avril et déterminera à ce moment-là s'il y aura d'autres étapes dans ce dossier.

Par ailleurs, le tribunal a ordonné que Pascal Morin n'entre pas en contact avec six membres de sa famille.

Rappelons que Pascal Morin, âgé de 35 ans, fait face à trois chefs d'accusation de meurtre prémédité.

(Collaboration de Joanie Chartrand, Cogeco Sherbrooke)

PLUS:pc