NOUVELLES

La Bourse de Toronto culbute avec le recul des prix des matières premières

14/03/2012 04:47 EDT | Actualisé 14/05/2012 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé mercredi en baisse, tirée vers le bas par la baisse des cours des matières premières et, conséquemment, le recul des actions liés à ces secteurs.

L'indice composé S&P/TSX a retraité de 159,8 points à 12 377,9 points, cédant notamment sous la pression des titres aurifères. L'amélioration du sentiment vis-à-vis de la reprise économique américaine a continué à faire reculer le prix du lingot d'or, qui a culbuté de 51,30 $ US à 1642,10 $ US l'once à New York.

Le TSX a en outre souffert des reculs prononcés dans les secteurs des métaux de base et de l'énergie.

La Bourse de croissance TSXV a reculé de 33,03 points à 1594,35 points.

Le dollar canadien s'est quant à lui déprécié de 0,39 cent US à 100,7 cents US.

Les marchés américains n'ont pas beaucoup bougé mercredi, au lendemain du dévoilement par la Réserve fédérale des États-Unis des résultats des grandes institutions financières à ses «tests de tension». Quinze des 19 sociétés étudiées ont réussi les tests.

Ces banques ont en outre obtenu le feu vert pour augmenter leurs dividendes et prendre d'autres mesures visant à rendre leur titre plus attirant aux yeux des investisseurs.

Une des exceptions les plus notables était Citigroup, la troisième plus grande banque aux États-Unis. Elle s'est retrouvée parmi les quatre institutions qui n'avaient pas assez de capitaux, selon la Fed, pour parer à une nouvelle crise économique et financière prolongée. Son action a perdu quatre pour cent à New York.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a avancé de 16,42 points à 13 194,1 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq s'est emparé de 0,85 point à 3040,73 points et que l'indice élargi S&P 500 a pris 1,67 point à 1394,28 points.

À Toronto, le secteur aurifère a retraité d'environ 3,75 pour cent. L'action de Barrick Gold (TSX:ABX) a perdu 2,04 $ à 42,88 $, tandis que celle des Mines Agnico Eagle (TSX:AEM) a effacé 1,52 $ à 33,39 $.

Le secteur de l'énergie a échappé 2,08 pour cent, le cours du pétrole brut ayant lâché 1,28 $ US à 105,43 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York, malgré la publication de données montrant une plus petite hausse que prévu des réserves américaines la semaine dernière.

L'action de Suncor Énergie (TSX:SU) a chuté de 1,29 $ à 32,75 $, tandis que celle de Talisman Energy (TSX:TLM) a retraité de 49 cents à 13 $.

Le prix du cuivre a effacé 5 cents US à 3,85 $ US la livre, ce qui a contribué à faire reculer le secteur des métaux de base de 3,11 pour cent. L'action de Teck Resources (TSX:TCK.B) a rendu 1,38 $ à 35,15 $, tandis que celle d'Ivanhoe Mines (TSX:IVN) a laissé filer 42 cents à 17,87 $.

Les banques canadiennes n'ont pas vraiment profité des résultats des tests de tension de la Fed, mais les gains des assureurs ont permis au secteur de la finance de prendre 0,61 pour cent. Le titre de la Financière Manuvie (TSX:MFC) s'est emparé de 84 cents, soit 6,64 pour cent, à 13,49 $, sur un très lourd volume de 18,4 millions d'actions. L'action de la Financière Sun Life (TSX:SLF) a quant à elle avancé de 97 cents à 22,61 $.

PLUS:pc