Le CH prive les Sénateurs de rejoindre les Bruins en l'emportant 3-2

Publication: Mis à jour:
David Desharnais en attaque contre Ben Bishop, durant le match du 14 mars au Centre Bell de Montréal. (Getty)
David Desharnais en attaque contre Ben Bishop, durant le match du 14 mars au Centre Bell de Montréal. (Getty)

MONTRÉAL - Les Sénateurs d'Ottawa ont loupé une belle chance de rejoindre les Bruins de Boston au sommet de la section Nord-Est, mercredi. Le Canadien les en a privés, en l'emportant 3-2 aux tirs de barrage au Centre Bell.

David Desharnais a obtenu l'unique but de la séance en se moquant du géant Ben Bishop. Desharnais a effectué une belle feinte, avant de glisser la rondelle entre les jambières du gardien.

Carey Price a frustré Milan Michalek, Jason Spezza et Daniel Alfredsson.

L'entraîneur Randy Cunneyworth a permis au défenseur Andrei Markov de prendre part à la fusillade. Max Pacioretty avait été le premier à s'élancer.

Erik Cole, son 27e, Desharnais, son 16e, ont réussi les filets du Tricolore (28-32-11) en temps réglementaire. Avec une passe, Pacioretty a amassé au moins un point dans un septième match de suite.

LE MATCH EN IMAGES: (Suite du texte dessous)

Close
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Colin Greening, 14e, et Erik Karlsson, son 19e, ont été les marqueurs des Sénateurs (36-25-10). Le Suédois Karlsson a égalé le record d'équipe au chapitre des buts par un défenseur, que Steve Duchesne a amélioré en 1996-97.

Price a été plus occupé que Bishop, les Sénateurs ayant eu le meilleur 36-26 dans les tirs.

En récoltant un point de classement, les Sénateurs se sont tout de même approchés à un point des Bruins (83-82). Les champions de la coupe Stanley ont toutefois deux matchs de plus à disputer.

Cole, petit comique

On aurait dit un match hors-concours en première période, tant il y avait peu d'atmosphère dans l'amphithéâtre. Les retrouvailles en plus de 16 mois avec Andrei Markov et l'initiative du Canadien de souligner le 1000e match dans la LNH de l'ancien capitaine Saku Koivu n'ont pas soulevé le public. Il faut dire que comme entrée en la matière sur la glace, on avait vu bien mieux cette saison.

Cole a fait son possible afin de mettre un peu de piquant après avoir marqué, à 13:45, en frappant du gant la main de l'arbitre Greg Kimmerly qui signalait le but, comme s'ils se félicitaient mutuellement.

Les Sénateurs ne l'ont pas trouvé drôle, et Greening a créé l'égalité 26 secondes seulement plus tard, à 14:11.

Pour le reste, avant le but de Cole, Desharnais a raté la plus belle occasion chez le CH, au terme d'une descente en surnombre avec Pacioretty. Bishop a étiré la jambière gauche au bon moment.

Les Sénateurs ont eu l'avantage 15-9 au chapitre des lancers en première période. Price a dû être vigilant face à Kyle Turris, qui a tenté de le surprendre en coutournant vivement le but.

Aucun but n'a été marqué au cours du deuxième vingt, qui s'est déroulé à vive allure. Le Tricolore a dominé sur le plan de l'effort, après avoir résisté à quelques supériorités numériques en début d'engagement.

On se serait attendu à plus de combativité de la part des Sens qui avaient beaucoup à gagner, eux.

Tôt en troisième, après 24 secondes, Desharnais a redonné l'avance au CH en effleurant le tir de P.K. Subban en provenance de la ligne bleue.

Mais personne ne croyait la victoire acquise, évidemment. Karlsson, le plus prolifique défenseur de la LNH cette saison, a porté le score à 2 partout à 11:01, à l'aide d'un lancer précis. Price a paru faible sur la séquence.

Le Canadien a continué de bien travailler et la prolongation a été nécessaire. Tomas Plekanec a vu un de ses tirs fouetter le poteau à la gauche de Bishop. Quelques instants plus trd, Matt Gilroy a raté une ouverture béante.