NOUVELLES

Budgets à Québec et à Ottawa: une aide à l'industrie du tourisme est demandée

14/03/2012 06:24 EDT | Actualisé 14/05/2012 05:12 EDT

QUÉBEC - Des dirigeants d'événements majeurs présentés au Québec demandent aux ministres des Finances du Canada et du Québec de ne pas négliger le soutien au tourisme dans les budgets qu'ils s'apprêtent à déposer.

Le Regroupement des événements majeurs internationaux (REMI) affirme que le secteur dans lequel ses membres évoluent génère de la richesse dans l'économie et les coffres de l'État.

Les membres soutiennent que leurs activités entraînent chaque année l'injection de 320,6 millions $ au Produit intérieur brut (PIB) québécois, 66 millions $ en revenus de parafiscalité pour le gouvernement du Québec et 27,4 millions $ pour le celui du Canada. Ils ajoutent que quelque 10 pour cent des 5 millions de participants à leurs activités, en 2010, provenaient de l'extérieur du Québec.

Le REMI regroupe 25 membres implantés dans une dizaine de régions du Québec. Parmi ceux-ci figurent les dirigeants du Carnaval de Québec, du Festival d'été de Québec, de Divers/Cité, de la Coupe Rogers de Tennis, de Woodstock en Beauce, des Grands Feux Loto-Québec, des Rythmes du Monde de Saguenay, du Mondial des Cultures de Drummondville, du Festival Juste pour rire et du Grand Rire de Québec.

Le groupe a été fondé en 2000; depuis deux ans, son conseil d'administration est présidé par André Boisclair. Il fera connaître davantage son point de vue lors d'une conférence de presse, ce mercredi, à Québec.

Le ministre des Finances du Québec, Raymond Bachand, déposera son budget mardi prochain, à l'Assemblée nationale, alors que son homologue fédéral, Jim Flaherty, lira le sien neuf jours plus tard, à la Chambre des communes.

-

PLUS:pc