NOUVELLES

500 observateurs attendus en Algérie pour les élections législatives

14/03/2012 01:51 EDT | Actualisé 14/05/2012 05:12 EDT

ALGER, Algérie - Quelque 500 observateurs internationaux sont attendus à Alger pour les élections législatives du 10 mai, a annoncé mercredi le ministre algérien des Affaires étrangères, Mourad Medelci.

«Toutes les dispositions sont prises pour accueillir 500 observateurs internationaux et leur permettre d'effectuer leur mission dans les meilleures conditions possibles», a-t-il expliqué sur les ondes de la radio publique.

Il a précisé que 200 observateurs seraient envoyés par l'Union africaine, 120 par l'Union européenne, 100 par la Ligue arabe, 20 par l'Organisation de la coopération islamique et 10 par les Nations unies. Des organisations non gouvernementales, dont le Centre Carter, doivent aussi envoyer des observateurs.

L'Union européenne, la Ligue arabe et l'Union africaine ont envoyé des délégations à Alger en février. Leurs membres ont rencontré des responsables du gouvernement, des parlementaires des partis de l'opposition et des organisations de la société civile afin de préparer les conditions d'observation du processus électoral.

Le pouvoir algérien qualifie de «décisives» les élections législatives du 10 mai. La campagne électorale se déroulera du 15 avril au 6 mai.

PLUS:pc