Primaires républicaines: des résultats serrés dans le Mississippi et l'Alabama

Vote

Première Publication: 13/03/2012 20:17 Mis à jour: 13/03/2012 20:58

WASHINGTON, 14 mars 2012 (AFP) - Les résultats devraient être serrés dans le Mississippi et l'Alabama, les deux Etats du sud des Etats-Unis qui votaient mardi dans le cadre de la course à l'investiture républicaine pour la présidentielle de novembre, selon les estimations des télévisions américaines.

Dans le Mississippi, le modéré Mitt Romney pourrait l'emporter avec 35% des voix devant l'ancien président de la Chambre des représentants Newt Gingrich (30%) et le fervent catholique Rick Santorum (29%), selon le sondage sorties des urnes diffusé par CNN dès la fermeture des bureaux de vote à 19H00.

Dans l'Alabama, M. Santorum (34%) devancerait M. Romney (29%) et M. Gingrich (28%), selon la même chaîne, qui se refusait comme ses consoeurs à pronostiquer l'issue du scrutin dans les deux Etats.

L'isolationniste Ron Paul apparaît à chaque fois en quatrième position, loin derrière les trois principaux concurrents.

Dans ces deux Etats du Sud, le favori Mitt Romney espère se rapprocher un peu plus de l'investiture, tandis que son principal rival, Rick Santorum, cherche à s'imposer comme une solution de rechange face à l'ancien gouverneur du Massachusetts jugé trop modéré par les ultraconservateurs.

De son côté, Newt Gingrich, ancien élu de la Géorgie voisine, joue son va-tout dans ces deux bastions conservateurs et évangéliques.

A la question de savoir si ce dernier devrait se retirer s'il ne remportait pas la victoire dans aucun des deux Etats, la porte-parole de Rick Santorum, Allison Stewart, a répondu très clairement: "Absolument".

"Après la soirée de ce soir, ce sera une course à deux, entre Rick et Mitt, nous allons dégager le paysage et Rick a une bonne chance pour la suite", a-t-elle pronostiqué sur CNN.

Les observateurs s'accordent sur le fait que Newt Gingrich et Rick Santorum se partagent le vote conservateur, ce qui profite finalement à Mitt Romney, le seul sur son créneau plus modéré.

Le candidat qui sera finalement désigné par les électeurs républicains fin août affrontera le président sortant Barack Obama le 6 novembre prochain.

A ce jour, M. Romney a remporté 17 des 26 Etats ou territoires d'outre-mer qui ont déjà organisé leurs consultations depuis le début de l'année, contre sept pour Rick Santorum, deux pour Newt Gingrich et aucun pour Ron Paul.

SUIVRE LE Québec

Publié par Geoffrey Dirat  |