NOUVELLES

Pour Marcel Aubut, les décès des derniers mois rappellent les risques encourus

13/03/2012 03:59 EDT | Actualisé 13/05/2012 05:12 EDT

OTTAWA - Le président du Comité olympique canadien (COC) a déclaré que la mort de deux skieurs acrobatiques canadiens au cours des trois derniers mois devait servir à rappeler que la pratique de sports de compétition comporte sa part de risques.

Nik Zoricic est décédé des suites de blessures à la tête subies lors d'une chute à la Coupe du monde de ski cross de Grindelwald, en Suisse, samedi. En janvier, Sarah Burke est décédée après avoir chuté dans une super demi-lune à l'entraînement.

Marcel Aubut, président du COC, a indiqué que ces deux athlètes étaient partis trop tôt.

Mais Aubut a aussi indiqué qu'il était trop tôt pour dire si d'inclure des sports extrêmes comme le ski cross au programme des Jeux olympiques crée des conditions risquées pour les athlètes.

«Nous ne savons pas exactement ce qui s'est passé dans ces cas, a-t-il dit. Nous ne sommes pas prêts à commenter tant que nous ne connaîtrons pas les faits.»

Le ski cross a fait ses débuts aux Jeux olympiques de Vancouver, en 2010, rejoignant le snowboard cross dans le groupe de sports sélectionnés par le Comité international olympique afin de donner un ton plus jeune et plus excitant aux JO.

La demi-lune fera quant à elle son entrée au programme des Jeux de Sotchi, en 2014.

À Ottawa pour annoncer une entente de financement, Aubut a demandé aux gens présents de respecter un moment de silence en l'honneur de ces deux athlètes.

«Nos pensées et nos prières accompagnent ces deux individus dynamiques qui, en recherchant l'excellence en sports, se sont hissés vers les plus hauts sommets. De cette façon, ils ont rendu leurs familles et leur pays très fiers.»

Aubut s'est également dit très confiant que les joueurs de la LNH seront à Sotchi et qu'une entente de télédiffusion avec un grand réseau canadien pour les Jeux de 2014 et 2016 sera conclue sous peu.

«Pouvez-vous imaginer que les Canadiens se tournent vers (le réseau américain) NBC pour savoir ce qui se passe avec leurs propres athlètes? Ce n'est pas possible.»

En janvier, le CIO a refusé une offre conjointe de Bell et de la CBC pour la retransmission des Jeux de Sotchi et de Rio de Janeiro, en 2016. Aubut a indiqué qu'elle avait été refusée car elle était insuffisante.

PLUS:pc