NOUVELLES

Le Canadien peut envisager de finir la saison sur une note positive

13/03/2012 03:43 EDT | Actualisé 13/05/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - La bonne récolte de cinq points au cours de son dernier périple et le retour au jeu d'Andrei Markov permettent au Canadien d'envisager la fin de saison sur une note positive.

Avec 12 matchs à disputer et 65 points à sa fiche, le Tricolore évitera fort possiblement de connaître sa pire saison en 60 ans. En 2000-01, la saison qui a marqué la fin du règne de Réjean Houle comme directeur général, l'équipe n'avait récolté que 70 points et c'était son plus bas total depuis les 65 points obtenus en 1950-51 — à l'exception évidemment de la saison 1994-95 écourtée par un conflit.

À deux reprises depuis ce temps, le CH a connu des saisons de 75 points. Sept autres fois, il n'a pas atteint le plateau des 80 points. Il a donc besoin de 15 points afin de ne pas tomber à court des 80 points pour la 10e fois en 60 ans.

Les joueurs sont revenus à Montréal le coeur un peu plus léger, lundi soir, après avoir connu un bon voyage de quatre matchs (2-1-1). Après avoir bénéficié d'une journée de congé mardi, ils reprendront le collier, mercredi, pour une séquence de trois rencontres en quatre jours.

Au programme: deux affrontements contre les Sénateurs d'Ottawa, à Montréal mercredi et à Ottawa vendredi, et le passage au Centre Bell des Islanders de New York, samedi.

Fait inusité, le Canadien retrouvera les Sénateurs une troisième fois en l'espace de 10 jours le vendredi 23 mars, à domicile, à la suite d'une autre visite à Buffalo, deux jours plus tôt.

Pour revenir à cette semaine, il sera intéressant de voir quelle utilisation fera l'entraîneur Randy Cunneyworth de Markov. Ménagera-t-on son genou droit en n'ayant pas recours à ses services dans les trois matchs?

Le vétéran défenseur est revenu au jeu à Vancouver samedi, après une absence de plus de 16 mois, et il se tire bien d'affaire. Contre les Canucks, il a amassé une passe dans la victoire de 4-1 des siens. Lundi à Buffalo, il a été sur la glace pour les trois buts des Sabres, dans le revers de 3-2 en prolongation. C'était prévisible qu'il soit rouillé et tout à fait normal. Il a par moments démontré qu'il n'avait rien perdu de sa touche pour la relance de l'attaque ainsi qu'en supériorité numérique.

On peut parler d'une course de tortues, mais ce n'est qu'une question de temps avant que le Canadien ne soit officiellement écarté de la lutte pour l'obtention d'une place en séries éliminatoires dans l'Association Est. Ce sera une première depuis la saison 2006-07.

Quelques joueurs, comme Carey Price, P.K. Subban et même David Desharnais, pourraient recevoir une invitation afin de faire partie de l'équipe canadienne qui va prendre part aux Championnats du monde en Finlande, en mai.

Kevin Lowe, des Oilers d'Edmonton, a été nommé directeur général de l'équipe canadienne, la semaine dernière. Il est secondé par Dave Nonis des Canucks de Vancouver, Peter Chiarelli des Bruins de Boston et Brad Pascall de Hockey Canada. Steve Yzerman du Lightning de Tampa Bay fait aussi partie du groupe de décideurs.

Max Pacioretty et Erik Cole pourraient être invités par l'équipe américaine, Raphaël Diaz et Yannick Weber par l'équipe nationale suisse, Tomas Plekanec par l'équipe tchèque et Peter Budaj par l'équipe slovaque. On verra bien si l'équipe russe fera appel à Markov et à Alexei Emelin.

Le jeune attaquant Lars Eller est assuré de faire partie de l'équipe du Danemark.

Le fond du baril

Le Canadien avait connu une saison à oublier en 2000-01. C'était la troisième de suite qu'il ratait les séries éliminatoires et qu'il n'avait aucun marqueur de 50 points. Le capitaine Saku Koivu avait dominé avec 47 points en 54 matchs et Brian Savage avait été le meilleur buteur avec 21 filets en 62 rencontres.

Au moins cette saison, le CH a déjà trois joueurs qui ont franchi la marque des 50 points et Max Pacioretty a déjà 30 buts.

Markov demeure le seul joueur de l'équipe qui a connu cette saison de misère.

Dans un tout autre régistre, le Canadien, par le biais de sa Fondation pour l'enfance, tiendra son troisième Radio-Téléthon, mercredi, en partenariat avec les diffuseurs RDS, 98,5 FM et TSN Radio 990. L'événement vise à amasser des fonds afin de soutenir des programmes qui encouragent et favorisent un mode de vie sain et actif auprès des enfants défavorisés du Québec.

PLUS:pc