NOUVELLES

Des militants de Boko Haram tuent sept personnes dans le nord du Nigeria

13/03/2012 02:16 EDT | Actualisé 13/05/2012 05:12 EDT

MAIDUGURI, Nigeria - Des membres présumés de la secte islamiste Boko Haram ont tué sept personnes lors de deux attaques distinctes perpétrées dans le nord du Nigeria, ont annoncé les autorités mardi.

Le porte-parole de la police de l'État d'Adamawa, Daniel Altine, a déclaré que des assaillants avaient tué par balles un policier, un soldat et trois passants lundi soir à un point de contrôle routier dans la ville de Mubi.

Les assaillants pourraient avoir voulu venger la mort de six membres présumés de Boko Haram tués lundi par l'armée dans cette localité, selon M. Altine.

Un porte-parole de l'armée, le lieutenant Ikedichi Iweha, a quant à lui déclaré que des membres présumés de la secte avaient tué deux autres policiers mardi dans la ville de Kano. Un soldat a abattu l'un des assaillants durant l'attaque, a-t-il précisé.

Boko Haram est tenue responsable de la mort de plus de 340 personnes depuis le début de l'année au Nigeria. Le groupe est engagé dans une campagne de plus en plus meurtrière pour affaiblir le gouvernement central du pays.

PLUS:pc