NOUVELLES

Couche-Tard hausse ses profits et embauche une experte en relations publiques

13/03/2012 11:10 EDT | Actualisé 13/05/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Tout en dévoilant une forte hausse de ses profits trimestriels, Alimentation Couche-Tard (TSX:ATD.B) a annoncé mardi le recrutement d'une spécialiste des relations publiques.

Nathalie Bourque, vice-présidente aux affaires publiques et communications du fabricant de simulateurs de vols CAE (TSX:CAE), se joint au conseil d'administration de l'exploitant de dépanneurs et de stations-service alors que celui-ci est au centre d'une tempête médiatique dans la foulée de la campagne de syndicalisation qui a récemment ciblé plusieurs de ses magasins au Québec.

La Commission des relations du travail (CRT) se penche actuellement sur une plainte dans laquelle la CSN accuse Couche-Tard d'avoir entravé le processus de syndicalisation. Le mois dernier, l'entreprise a porté en appel devant la Cour supérieure du Québec une décision de la CRT qui lui refusait une ordonnance de non-publication sur le témoignage d'une conseillère de la centrale syndicale.

Au cours des derniers mois, Couche-Tard a fermé deux dépanneurs qui avaient été syndiqués, officiellement pour des raisons de non-rentabilité. Un autre sera bientôt vendu à un franchisé.

Résultats

Couche-Tard a par ailleurs vu ses profits nets bondir de 25 pour cent à son troisième trimestre, grâce principalement à des acquisitions et à une diminution des frais financiers.

Au cours de la période qui a pris fin le 29 janvier, l'entreprise lavalloise a enregistré un bénéfice net de 86,8 millions $ US (48 cents US par action), alors qu'elle avait engrangé 69,6 millions $ US (37 cents US) pendant le trimestre correspondant de l'an dernier.

Les analystes financiers sondés par Thomson Reuters tablaient en moyenne sur un bénéfice par action de 46 cents US.

Les revenus trimestriels ont progressé de 20 pour cent pour atteindre 6,6 milliards $ US. La hausse est surtout attribuable aux ventes de carburant, qui ont crû de 28 pour cent en raison d'une hausse des volumes et des marges bénéficiaires.

Le grand patron de Couche-Tard, Alain Bouchard, a expliqué que des promotions «ciblées» et l'«amélioration continue» de l'offre de produits frais s'étaient traduites par une accélération de la croissance des ventes par magasin comparable.

Les promotions et la décision de ne pas refiler aux consommateurs certaines hausses de coûts ont toutefois nuit à la marge bénéficiaire sur les marchandises, qui a légèrement reculé, passant de 33,2 à 32,9 pour cent.

Cigarettes

Aux États-Unis, pour contrer la baisse du prix des cigarettes décrétée par le géant Philip Morris, la filiale américaine de Couche-Tard, Circle K, a lancé sa propre marque, Crown.

«Nous avons dépassé nos objectifs annuels six semaines à peine après le lancement», a indiqué M. Bouchard au cours d'une téléconférence avec les analystes.

Sur le plan des acquisitions, il n'y a rien de majeur à prévoir pour l'instant. Aux États-Unis, les prix demandés sont élevés, de sorte que Couche-Tard préfère rester en retrait, sauf pour les transactions de moindre importance visant quelques dizaines de magasins. En Europe, l'entreprise a déposé quelques offres qui sont toutefois restées sans suite.

«Nous avons raté quelques cessions majeures effectuées (aux États-Unis) par des pétrolières parce qu'elles étaient tout simplement trop chères, a confié Alain Bouchard. Des concurrents ont accepté de payer des prix que nous n'étions pas prêts à payer.»

Par ailleurs, l'acquisition par Couche-Tard de quelque 140 stations-service franchisées d'ExxonMobil, annoncée en juin 2011, traîne en longueur en raison d'un «litige» non précisé.

«Il y a encore de l'incertitude quant au transfert de propriété de ces magasins, a reconnu M. Bouchard. Mais quoi qu'il arrive, ExxonMobil nous transférera les contrats d'approvisionnement en carburant associés à ces établissements.»

Au cours du troisième trimestre, Couche-Tard a acquis 158 magasins et en a construit 25 autres, mais en a fermé ou vendu 81. Au 29 janvier, le détaillant exploitait 5817 magasins, contre 5715 trois mois plus tôt.

L'action d'Alimentation Couche-Tard a clôturé à 31,91 $ mardi, en hausse de 1,6 pour cent, à la Bourse de Toronto. En cours de séance, un nouveau sommet historique — 32,17 $ — a été franchi.

PLUS:pc