NOUVELLES

Ashley Judd fait un retour à la télévision dans la peau d'une ancienne espionne

13/03/2012 12:08 EDT | Actualisé 13/05/2012 05:12 EDT

TORONTO - Ashley Judd fait un retour à la télévision cette semaine dans la peau d'une ancienne agente de la CIA qui part à la recherche de son fils disparu.

Le premier épisode de la série «Missing» sera diffusé jeudi, à CTV et ABC.

Ce rôle de dure à cuire convient parfaitement à l'actrice, qui ajoute que comme son personnage, elle a appris différentes langues. Elle parle ainsi le français et l'italien, en plus de l'anglais.

Son personnage, Becca Winstone, se voit replongée dans son passé d'ex-agente de la CIA lorsque son fils de 18 ans se fait enlever, alors qu'il étudie à Rome. La jeune femme part à sa recherche partout en Europe, rencontrant sur sa route des adversaires sans scrupules, des collègues de son passé et un ancien amoureux.

La disparition de son fils survient 10 ans après le meurtre de son mari, lui aussi agent de la CIA. Son décès a d'ailleurs coïncidé avec la décision de Becca de quitter l'espionnage pour se concentrer sur son rôle de mère.

Ashley Judd précise que chaque épisode se situe dans une ville européenne différente, la mission entraînant son personnage à Paris, Dubrovnik et Istanbul, entre autres.

«Je trouvais que cela ne ressemblait à rien de ce que j'avais déjà vu à la télévision, et Becca Winstone, mon personnage, est une femme entière, très complexe émotivement mais très puissante physiquement», explique l'actrice, soulignant qu'elle a cependant dû être convaincue de retravailler à la télévision.

«C'était très flatteur, bien sûr, parce que le créateur m'a dit que la série a été écrite en pensant à moi, que j'ai été l'inspiration. C'est le genre de choses qui m'attirent.»

Judd raconte que ses agents ont voulu la convaincre de retourner au petit écran, soulignant que la télévision d'aujourd'hui rivalise parfois avec ce qui se fait au cinéma.

«Je voyais que c'était très bien, mais j'avais quelques conditions spécifiques. La série en question devait avoir 10 épisodes ou moins, parce que j'ai une vie bien remplie et je ne suis pas prête à l'abandonner», explique l'actrice.

«Je voulais que le tournage ait lieu chez moi, en campagne dans le Tennessee, et étrangement, plusieurs personnes étaient prêtes à répondre à mes critères. Puis, j'ai lu (le scénario de) "Missing", qui nécessitait un tournage de quatre mois et demi en Europe. Mais c'est ce qui est spécial dans (la série).»

PLUS:pc