NOUVELLES

Après un sommet, le nombre d'offres d'emploi a chuté en janvier aux États-Unis

13/03/2012 12:00 EDT | Actualisé 13/05/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Le nombre d'offre d'emplois a chuté en janvier aux États-Unis, après avoir atteint un sommet en trois ans et demi le mois précédent.

Le déclin modeste laisse croire que l'embauche pourrait se poursuivre à un rythme sain, sans toutefois s'accélérer.

Le département du Travail a annoncé mardi que les employeurs ont affiché 3,46 millions d'offres d'emploi en janvier, en baisse comparativement aux 3,54 millions offres de décembre. Ce résultat était le meilleur depuis août 2008.

Toutefois, 12,8 millions d'Américains étaient toujours sans emploi en janvier. Cela signifie qu'une moyenne de 3,7 personnes se sont disputées chaque emploi disponible au cours du mois, soit le plus bas ratio en trois ans. Lorsque le marché de l'emploi est en santé, le ratio tombe à deux personnes, ou même une seule, par emploi affiché.

Puisqu'il faut en général de un à trois mois aux employeurs pour combler un poste affiché, la hausse des offres d'emploi en décembre et janvier a sans doute contribué à la forte croissance de l'emploi en février.

Le nombre d'offres d'emploi a augmenté de 45 pour cent depuis la fin de la récession, en juin 2009, sans toutefois avoir rejoint le niveau d'avant la crise, qui était environ de 5 millions.

PLUS:pc