NOUVELLES

Yahoo intente une poursuite contre Facebook, l'accuse de violer les brevets

12/03/2012 07:09 EDT | Actualisé 12/05/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Yahoo intente une poursuite contre Facebook en l'accusant d'usurper des brevets, donnant suite à une menace proférée le mois dernier.

Dans des documents de cour déposés lundi, Yahoo Inc. déclare que Facebook a violé 10 de ses brevets portant sur la publicité, le contrôle de la confidentialité et les réseaux sociaux.

Yahoo avait menacé de traîner Facebook en justice le mois dernier, insistant pour que le géant des réseaux sociaux signe une entente de licence.

Facebook a réagi en promettant de se défendre vigoureusement contre cette «action surprenante» de Yahoo. Par voie de communiqué, le populaire site a ajouté être «déçu que Yahoo, un partenaire de longue date de Facebook et une compagnie qui a bénéficié substantiellement de cette association», ait décidé de se tourner vers les tribunaux.

Les allégations concernant les brevets pourraient démontrer les vulnérabilités de Facebook alors que l'entreprise fera son entrée en bourse ce printemps.

À la fin de 2011, Facebook détenait seulement 56 brevets aux États-Unis, ce qui est relativement peu comparé à d'autres grandes compagnies du genre. Yahoo en détient plus de 1000.

De son côté, Yahoo a défendu la poursuite, affirmant avoir investi au cours des années «des ressources substantielles en recherche et développement» qui ont mené à des brevets d'invention. Des compagnies ont obtenu une licence pour en faire usage.

Yahoo, qui a vu ses revenus fondre au cours des trois dernières années, a touché des millions de dollars à la suite d'une bataille semblable avec Google Inc, juste avant son entrée en bourse en 2004.

PLUS:pc