NOUVELLES

Un ministre palestinien accuse Israël de planifier une "extermination" à Gaza

12/03/2012 03:12 EDT | Actualisé 12/05/2012 05:12 EDT

TUNIS, Tunisie - En visite à Tunis, le ministre palestinien de l'Intérieur Saïd Abou Ali a qualifié de crimes odieux, lundi, les raids israéliens perpétrés dans la bande de Gaza.

Après avoir rencontré le président tunisien Moncef Marzouki qu'il a informé «des dramatiques conséquences de ces agressions», il a accusé Israël de procéder à une «extermination planifiée des enfants de Gaza», appelant à une mobilisation des efforts pour y mettre fin.

Dans un communiqué, le porte-parole de la présidence tunisienne dénonce «la nature hostile de l'entité sioniste et les crimes commis contre des civils désarmés».

Le document relève que la violation par les forces israéliennes de la trêve conclue avec les Palestiniens intervient à l'heure où le peuple palestinien s'efforce d'unir ses rangs, notant que les Palestiniens de Gaza ont respecté cette trêve malgré le blocus auquel ils font face.

Pour Tunis, cela signifie que les manoeuvres israéliennes visent à saper ces initiatives et à profiter du climat d'instabilité dans la région aux fins de provoquer une nouvelle guerre, appelant l'ONU à prendre conscience de ces dangers.

Selon le communiqué, le mutisme de l'ONU face à ces hostilités ne peut qu'encourager l'entité sioniste à commettre d'autres massacres contre le peuple palestinien frère.

Les raids ont fait une vingtaine de morts à Gaza, d'où un grand nombre de roquettes ont été tirées en réaction en direction du territoire israélien, selon une source palestinienne.

PLUS:pc