NOUVELLES

Salvador: les conservateurs décrochent le plus de sièges au Parlement

12/03/2012 10:40 EDT | Actualisé 12/05/2012 05:12 EDT

SALVADOR, El Salvador - Le parti de gauche dirigé par le président du Salvador a perdu quatre sièges aux élections de mi-mandat, laissant les conservateurs formés le plus important groupe au Parlement, indiquent des résultats préliminaires publiés lundi.

Le conseil électoral a fait savoir qu'avec 95 pour cent des bulletins comptés à la suite du scrutin tenu dimanche, l'Alliance nationaliste républicaine de droite avait ajouté un siège pour porter son total à 33 sur les 84 que contient l'Assemblée législative. La formation a aussi remporté quelques mairies de premier plan, incluant la capitale.

Le Front Farabundo Marti de libération nationale (FMLN) du président Mauricio Funes passe de 35 à 31 sièges, selon ces résultats préliminaires.

Une coalition menée par l'ancien président conservateur Elias Saca a décroché 11 sièges, tandis que les neuf sièges restants ont été partagés entre quatre petites formations.

Mauricio Funes est le premier candidat du FMLN, parti issu de la guérilla communiste, à être élu président depuis la fin de la guerre civile en 1992.

Des observateurs ont affirmé que les résultats du vote de dimanche représentent un recul pour le parti et Mauricio Funes, qui avait remporté la présidentielle en 2009.

«Ils doivent procéder à une profonde analyse interne, car ils ont perdu l'appui de leur base. Ou alors la classe moyenne, qui a été particulièrement affectée par les changements économiques, pourrait avoir exprimé leur déception», a dit Rene Portillo, un politologue salvadorien.

Une combinaison de hausses d'impôt et d'accroissement du coût de la vie pourrait avoir plombé les appuis de l'administration au pouvoir, a-t-il fait valoir.

Roberto Rubio, un analyste de l'organisation non gouvernementale Fondation nationale pour le développement, a dit croire que le FMLN devait «réfléchir à son statut et se pencher sur ses erreurs».

PLUS:pc