NOUVELLES

Possibilité de perturbations d'étudiants: tois pavillons de l'UQAM sont fermés

12/03/2012 08:48 EDT | Actualisé 12/05/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - La direction de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) a décrété tôt, lundi, la fermeture pour la journée de quatre de ses principaux pavillons, par crainte de leur occupation inappropriée par des étudiants qui protestent contre la hausse des droits de scolarité.

Les pavillons affectés sont Hubert-Aquin, Judith-Jasmin, Paul-Gérin-Lajoie et Thérèse-Casgrain. Ils sont inaccessibles jusqu'à nouvel ordre mais l'UQAM assure que ses autres pavillons demeurent ouverts et que les activités continueront de s'y dérouler.

La mesure touche trois facultés, qui comptent entre 3000 et 4000 étudiants chacune, de même qu'une partie des activités de l'École des sciences de la gestion (ESG) qui utilise quelques locaux situés dans les pavillons fermés.

Les principales facultés touchées sont celles des sciences de l'éducation, de droit et des sciences politiques, et des arts. La directrice par intérim des relations avec la presse de l'UQAM, Jenny Desrochers, signale que les étudiants de ces facultés ont voté en faveur d'un boycott de leurs cours.

Plusieurs unités administratives sont aussi rendues inactives, comme par exemple les bibliothèques.

-

PLUS:pc