NOUVELLES

L'imam d'une mosquée en Belgique meurt après une attaque au cocktail Molotov

12/03/2012 08:14 EDT | Actualisé 12/05/2012 05:12 EDT

BRUXELLES - Une mosquée située près de Bruxelles a été la cible d'une attaque au cocktail Molotov et son imam a perdu la vie en tentant d'éteindre les flammes, ont rapporté des médias belges, tard lundi.

Marie Verbeck, une porte-parole des autorités policières, a confirmé à l'Associated Press que l'imam était décédé à la suite de l'attentat, mais n'a pas fourni d'autres informations. Elle a par ailleurs fait savoir qu'une personne avait été arrêtée et qu'aucune autre personne n'était recherchée en lien avec cette attaque.

Un photographe de l'Associated Press sur les lieux a constaté les dégâts causés par le feu et vu des gens réunis autour de la mosquée, certains faisant des prières.

Selon le journal Le soir, un homme est entré dans une mosquée chiite d'Anderlecht, en banlieue de Bruxelles, peu après 19 h, heure locale, armé d'une hache, de cocktail Molotov et d'un bidon à essence. Le journal précise que l'homme aurait fracassé des fenêtres et lancé le dispositif incendiaire à l'intérieur de l'édifice.

L'attaque a aussi fait l'objet d'un reportage de la part du journal De Standaard.

Selon le soir, l'imam, qui serait âgé de 47 ans, aurait péri en tentant d'éteindre l'incendie. Mme Verbeck n'a pas été en mesure de dévoile le nom de la victime.

PLUS:pc