Huffpost Canada Quebec qc

Lancement d'album: Mes Aïeux à l'aube du printemps (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
La formation Mes Aïeux lançait un nouvel album, le lundi 12 mars 2012. (Huffington Post Québec)
La formation Mes Aïeux lançait un nouvel album, le lundi 12 mars 2012. (Huffington Post Québec)

Une auréole de bien-être flottait autour du groupe Mes Aïeux lundi, lors du lancement de leur album À l'aube du printemps au Corona. Visiblement, les tempêtes et les jours plus sombres sont passés et font place à un vent de renouveau qui leur donne des ailes.

«On est fébriles, mais sereins, nous a dit Benoît Archambault avant de monter sur scène. On est en phase avec ce qu'on vient de faire. On sent qu'on est allés vraiment au bout de nos idées.»

«Et on a un sacré plaisir aussi», renchérit Frédéric Giroux. «On a fait le disque qu'on voulait faire; le reste ne nous appartient plus.»

Ils l'ont déjà dit sur toutes les tribunes: après le départ d'un des musiciens du groupe, Éric Desranleau, et avec l'arrivée de la quarantaine et de quelques événements sombres, ils se sont questionnés sur la suite. «On s'en est parlés, poursuit Benoît. Est-ce qu'on a le goût de continuer ensemble? Dans quelle direction? On est identifié à un groupe de party, mais on voulait le faire différemment.»

On reconnaît encore la signature du groupe. Quelques clins d'œil aux ritournelles folkloriques, des phrasés répétitifs, des chœurs en abondance. Mais c'est vrai que ce nouvel album explore aussi autre chose. Au spectacle du lancement, les rythmiques étaient plus lourdes, les percussions plus présentes, et on entend sur l'album les influences variées. Un brin de folk ici, des traces de rythmes africains là.

«C'est quand même l'album de la continuité; le fil conducteur est bien présent, croit Frédéric. On parle beaucoup de québécitude. Dans le cœur de notre démarche, il y a toujours eu des questionnements sur notre identité. Cet album est différent, mais on sent encore cette volonté.»

Et si le départ d'Éric Desranleau a laissé un vide à combler, il a aussi permis aux autres musiciens de prendre un peu plus d'espace musicalement. D'ailleurs, si l'essentiel des textes est écrit par Stéphane Archambault, tous arrangent les musiques ensemble et collaborent aux thèmes abordés par leurs discussions.

«Stéphane, son premier public, c'est nous. On est un "focus group" en soi! Stéphane va s'inspirer des préoccupations qu'on a. C'est une chance, un privilège. Ensuite, il est ouvert. Il nous présente ses textes et on jase. Ça contribue à faire des chansons qui rassemblent.»

Après une gestation de plus d'un an et demi, le bébé sort enfin. Ils vont le promouvoir ce printemps puis prendront un congé de maternité pour tout l'été (Marie-Hélène Fortin, violoniste du groupe, accouche en mai). En septembre prochain, ils seront prêts à prendre la direction de la tournée avec plusieurs spectacles prévus à travers le Québec.

LE SPECTACLE EN IMAGES:

Close
Mes Aieux au lancement de À l'aube du printemps
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Sur le web

Mes Aïeux - Wikipédia

Métro Montréal - Mes Aïeux: heureux d'un printemps...

Métro Montréal - Le groupe Mes Aïeux lance un sixième album