NOUVELLES

Santorum remporte les caucus républicains du Kansas

11/03/2012 07:27 EDT | Actualisé 11/05/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Le très conservateur Rick Santorum a comme prévu remporté haut la main les caucus du Kansas, une victoire qui lui permet d'espérer encore briser l'élan de Mitt Romney, favori dans la course à l'investiture républicaine pour affronter Barack Obama à la présidentielle du 6 novembre aux Etats-Unis.

Mais Romney, qui n'avait pas fait campagne au Kansas, a aussi engrangé des points de son côté, en dominant le scrutin le Wyoming, l'Ile de Guam, les Iles Mariannes du Nord et les Iles Vierges américaines.

Santorum, ancien sénateur de Pennsylvanie, était considéré comme le favori au Kansas, où un nombreux électorat évangélique apprécie sa farouche opposition à l'avortement et à l'ouverture du mariage aux couples homosexuels.

Il espérait tirer de cette victoire un avantage pour les primaires de mardi en Alabama et au Mississippi, dans le Sud, où les sondages lui prédisent qu'il devra à nouveau partager les voix les plus conservatrices avec Newt Gingrich. Eliminer ce dernier lui permettrait de se retrouver seul adversaire de Romney à sa droite.

Gingrich, qui lutte pour rester en lice, peut difficilement se permettre de perdre le Mississippi ou l'Alabama. Quant à Mitt Romney, une victoire dans le Sud lui permettrait de montrer qu'il peut obtenir les suffrages des évangéliques.

Dans le Kansas, Santorum a recueilli 51% des voix, Romney 21%, Gingrich 14% et Ron Paul 13%. Santorum obtient ainsi le soutien de 33 des 40 délégués de cet Etat. Romney a pour sa part remporté sept des 12 délégués du Wyoming, et Santorum trois.

Mitt Romney, ex-gouverneur du Massachusetts, continue à lutter contre le scepticisme d'une partie des sympathisants du Parti républicain qui lui reprochent d'avoir eu par le passé des positions modérées sur des questions de société sensibles comme l'avortement. Santorum veut apparaître comme le seul vrai conservateur crédible en lice mais ne dispose ni de l'organisation, ni des moyens de campagne de son multimillionnaire d'adversaire.

Selon le décompte de l'Associated Press, Mitt Romney a pour l'heure obtenu 453 délégués, soit plus que tous ses rivaux réunis. Santorum en tient 217, Gingrich 107 et Paul 47. Il faut 1.144 délégués pour obtenir l'investiture républicaine au Congrès national du parti qui se tiendra fin août à Tampa, en Floride. AP

st/v73

PLUS:pc