Patinage de vitesse: grande récolte de médailles à Shanghai

Publication: Mis à jour:
Valérie Maltais   (PC/Ap Photo/Jim Urquhart)
Valérie Maltais (PC/Ap Photo/Jim Urquhart)

(Radio-Canada.ca)

Les Canadiens ont frappé un grand coup au dernier jour des Championnats du monde de patinage courte piste. Valérie Maltais a été la tête d'affiche d'une récolte de cinq médailles en six finales du contingent unifolié.

La patineuse de La Baie a décroché l'or au 3000 m et le bronze au 1000 m, dimanche, à Shanghai.

Au 3000 m, Maltais s'est élevée dans une classe à part, battant l'Américaine Arianna Fontana par plus de 5 s. Maltais (4 min 55 s 408/1000) a été accompagnée sur le podium par une autre Québécoise, Marie-Ève Drolet (5:03,387), gagnante du bronze.

Au 1000 m, la lutte a été plus corsée. Maltais a franchi la ligne d'arrivée à 67 centièmes de la médaille d'or, remportée par la Sud-Coréenne Ha-Ri Cho. La Chinoise Jianrou Li a remporté l'argent.

Au classement final, Maltais s'est classée deuxième, derrière Li.

Le relais en or

Le quatuor masculin est monté sur la plus haute marche du podium au relais 5000 m.

Guillaume Bastille, François-Louis Tremblay, Olivier Jean et Liam McFarlane ont devancé les Néerlandais et les Sud-Coréens, qui se sont livré une lutte âprement disputée.

Les Canadiens (6:42,570) ont été plus rapides de 56 centièmes. Seulement trois centièmes ont séparé les Néerlandais des Sud-Coréens.

Au 1000 m masculin, Charles Hamelin a pris le bronze, derrière les Coréens Yoon-Gy Kwak (or) et Jinkyu Noh (argent).

Au 3000 m, Jean a été exclu d'un podium complètement sud-coréen. Jean a terminé 4e, derrière Kwak, Noh et Da Woon Sin.

Jean a pris la 3e position du classement final, devant Hamelin. Kwak et Noh se sont hissé aux 1er et 2e rangs.

Au total, la délégation canadienne a remporté trois médailles d'or, autant que les Chinois. Les Sud-Coréens ont toutefois fait mieux avec une récolte de quatre récompenses dorées.