NOUVELLES

Les prostituées mieux protégées à Zurich

11/03/2012 10:58 EDT | Actualisé 11/05/2012 05:12 EDT

ZURICH - Soumis à référendum, le projet de la ville de Zurich d'aménager un mini-quartier fermé pour les prostituées a été accepté dimanche par une majorité de près de 53% votants, dans la plupart des arrondissements de la ville.

Selon les résultats de la consultation, 46.545 électeurs ont dit "oui" et 41.883 ont voté "non". Zurich suit ainsi l'exemple d'autres villes, notamment allemandes, où le racolage sur le domaine public avait pris des proportions insupportables en certains endroits.

D'après la municipalité, le quartier réservé offrira une série d'emplacements aux "travailleuses du sexe" et il devrait être ouvert de 19h à 5h tous les jours de la semaine. C'est le Département des affaires sociales qui gérera les lieux, proches de la Bernerstrasse, au nord-ouest de la ville, offrant notamment des informations aux prostituées sur leurs droits, un service de contrôle sanitaires et de traitement des maladies infectieuses, diverses mesures de protection sociale et contre les violences.

Il devrait en coûter près de 2,4 millions de francs suisses (1,9 million d'euros) à la ville pour l'aménagement des lieux. Une quinzaine d'emplacements seront loués et rapporteront une centaine de milliers de francs par an à la ville (83.100 euros). Toute la zone sera fermée pour la protéger des voyeurs.

Le projet a vu le jour en raison des désordres incessants constatés dans le quartier du Sihlquai à Zurich où le racolage s'était concentré. AP

ll/S

PLUS:pc