NOUVELLES

Investiture républicaine: Rick Santorum suggère à Newt Gingrich de se retirer

11/03/2012 10:35 EDT | Actualisé 11/05/2012 05:12 EDT

BIRMINGHAM, États-Unis - Le candidat à l'investiture républicaine Rick Santorum a recommandé dimanche à son rival Newt Gingrich de quitter la course afin de lui permettre d'affronter, seul, le favori, Mitt Romney.

En entrevue à «Meet the Press» à NBC, l'ancien sénateur de la Pennsylvanie a déclaré que les récentes défaites de M. Gingrich ne lui laissaient pas d'autres choix que de se retirer. Ce dernier a terminé troisième aux caucus du Kansas et quatrième aux caucus du Wyoming samedi.

Newt Gingrich ne s'est toutefois pas laissé impressionner, prédisant sa victoire aux primaires de l'Alabama et du Mississippi mardi, et affirmant que M. Romney était très loin de faire l'unanimité au sein du Parti républicain.

Mais s'il perd en Alabama et au Mississippi, l'ex-président de la Chambre des représentants pourrait bien devoir abandonner, lui qui a tout misé sur les États du sud du pays. Les seules primaires remportées par M. Gingrich jusqu'à maintenant sont celles de la Géorgie, qu'il a représentée au Congrès pendant 20 ans, et de la Caroline du Sud.

En revanche, une victoire de Mitt Romney en Alabama, où les sondages montrent une course serrée entre lui, Rick Santorum et Newt Gingrich, pourrait presque mettre un terme à l'investiture républicaine.

L'ancien gouverneur du Massachussetts a pris une importante avance sur le plan des délégués, mais n'a pas encore réussi à gagner un État du «Sud profond», où se trouve la base du Parti républicain.

S'il y parvenait, ce serait une véritable percée pour quelqu'un dont la candidature a souvent été vue d'un mauvais oeil par les électeurs conservateurs et évangéliques.

M. Santorum a quant à lui renforcé ses appuis dans le Sud en enlevant le Kansas samedi, succès qui s'ajoute à ceux realisés en Oklahoma et au Tennessee la semaine dernière.

Selon le décompte de l'Associated Press, Mitt Romney possède actuellement 454 délégués contre 217 pour Rick Santorum, 107 pour Newt Gingrich et 47 pour Ron Paul.

Un candidat doit accumuler 1144 délégués pour remporter l'investiture républicaine. Le gagnant, qui affrontera Barack Obama aux élections présidentielles de novembre, sera confirmé à l'occasion de la convention nationale du parti au mois d'août à Tampa, en Floride.

PLUS:pc