NOUVELLES

Mikaël Kingsbury décroche le bronze à l'épreuve de bosses en parallèle à Are

10/03/2012 03:04 EST | Actualisé 10/05/2012 05:12 EDT

ARE, Suède - Le skieur acrobatique Mikaël Kingsbury a mérité la médaille de bronze, samedi, à l'épreuve de bosses en parallèle de la Coupe du monde d'Are, en Suède.

Les Américains Patrick Deneen et Jeremy Cota ont réalisé un doublé en montant respectivement sur les première et deuxième marches du podium.

Kingsbury est sorti de piste en demi-finale contre Cota, mais a tout de même réussi à vaincre l'Américain Bradley Wilson pour prendre le troisième rang.

«En demi-finale, ça allait vite et j'ai manqué un virage et je n'ai pas été capable de conserver ma ligne, a souligné l'athlète de Deux-Montagnes. En finale pour le bronze, c'était important pour moi d'aller chercher la victoire parce qu'au cours des deux dernières années ici j'ai terminé quatrième en duel. En plus, ça empêchait les Américains de réaliser un triplé.»

Quatre autres Québécois se sont qualifiés pour la finale et de ceux-ci, c'est Marc-Antoine Gagnon qui a obtenu le meilleur résultat avec une huitième place. C'est également Cota qui a éliminé Gagnon de la compétition.

Cédric Rochon, Philippe Marquis et Pascal-Olivier Gagné ont tous les trois perdu à leur première confrontation. Rochon s'est buté à Kingsbury pour finir au 16e rang, Marquis a été évincé par Gagnon et a pris le 10e échelon, alors que Gagné a baissé pavillon devant l'Américain Joseph Discoe pour finir 11e.

Le Canadien Eddie Hicks était également de la finale et a terminé la compétition en 12e place.

Une meilleure journée pour Robichaud

Du côté des femmes, Audrey Robichaud a obtenu le meilleur résultat québécois en prenant le cinquième rang. L'Américaine Hannah Kearney a triomphé, tandis que la Tchèque Nikola Sudova a décroché l'argent et que l'Américaine Heather McPhie a récolté le bronze.

«Je suis satisfaite, a-t-elle mentionné. En quart de finale, je suis arrivée première en bas et je savais que j'avais réalisé une bonne descente. J'étais persuadée de l'emporter, mais les juges en ont décidé autrement et c'est la Japonaise Miki Ito qui a passé.

«Ce fut une longue journée aujourd'hui (samedi). Nous avons dû interrompre la compétition à quelques reprises en raison des conditions climatiques.»

La Montréalaise Chloé Dufour-Lapointe a également été stoppée en quart de finale et a dû se contenter de la huitième place. Chloé a montré la porte de sortie à sa sœur Justine lors de sa première confrontation. Justine avait obtenu le deuxième meilleur pointage en qualifications, contre le 15e pour Chloé.

La Canadienne Chelsea Henitiuk a aussi pris part à la finale et s'est classée 14e.

Maxime Dufour-Lapointe a raté la finale par 47 centièmes de seconde pour terminer au 17e rang.

PLUS:pc