NOUVELLES

Investiture républicaine: Rick Santorum gagne les caucus du Kansas

10/03/2012 06:04 EST | Actualisé 10/05/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Le candidat à l'investiture républicaine Rick Santorum a remporté haut la main, samedi, les caucus du Kansas, triomphe qui lui permet d'espérer briser l'élan de Mitt Romney, le meneur de cette course qui doit déterminer l'adversaire de Barack Obama aux élections présidentielles de novembre.

M. Romney a toutefois fait une série de petits gains en gagnant les caucus du Wyoming, des îles Vierges américaines ainsi que de l'île de Guam et des Mariannes du Nord, deux territoires «non incorporés» des États-Unis dans le Pacifique.

Rick Santorum, un ancien sénateur de la Pennsylvanie, était considéré comme le favori au Kansas, où sa vive opposition à l'avortement et au mariage gai plaît aux nombreux électeurs évangéliques. Il espérait qu'une victoire dans cet État lui donnerait un avantage durant les primaires de mardi en Alabama et au Mississippi, où les sondages montrent que le vote ultraconservateur est divisé entre lui et Newt Gingrich.

Cette division a permis à Mitt Romney, un ex-gouverneur du Massachusetts, de défaire M. Santorum avec seulement quelques points de pourcentage dans des États importants comme l'Ohio et le Michigan.

M. Gingrich, qui lutte présentement pour demeurer dans la course, n'a pas les moyens de perdre l'une des primaires de mardi. M. Romney souhaite pour sa part récolter des appuis dans le Sud afin de prouver qu'il peut séduire l'électorat évangélique.

De son côté, M. Santorum veut forcer Newt Gingrich, qui a été président de la Chambre des représentants, à se retirer afin de finalement s'imposer comme l'unique rival de Mitt Romney.

Selon les résultats finals des caucus du Kansas, Rick Santorum a recueilli 51 pour cent des voix, dépassant de beaucoup M. Romney, qui n'en a obtenu que 21 pour cent. Newt Gingrich et Ron Paul ont respectivement fini avec 14 et 13 pour cent des votes.

M. Santorum a mis la main sur 33 des 40 délégués de l'État, entamant légèrement l'immense avance de Mitt Romney.

«C'est extraordinaire comment les choses peuvent s'arranger d'elles-mêmes», a déclaré Rick Santorum devant des partisans rassemblés au Missouri, où il a décrit sa campagne comme une série de hauts et de bas. Il a qualifié sa performance au Kansas de «victoire confortable».

Au Wyoming, un État peu peuplé, M. Romney a gagné au moins 6 des 12 délégués disponibles. M. Santorum en a récolté trois et Ron Paul, un seul. Un délégué n'a pas été attribué alors qu'un dernier reste à octroyer.

Selon le décompte de l'Associated Press, Mitt Romney a maintenant 453 délégués contre 217 pour Rick Santorum, 107 pour Newt Gingrich et 47 pour Ron Paul.

Un candidat doit obtenir 1144 délégués pour remporter l'investiture républicaine durant la convention nationale du parti, qui aura lieu à Tampa, en Floride, au mois d'août.

PLUS:pc